. 3 min read

Sam Bankman-Fried veut être libéré de prison régulièrement

Alors que le PDG déchu de FTX, Sam Bankman-Fried, regagnait la prison en raison d’une suspicion de “subornation de témoin ” il y a de cela une semaine, ses avocats demandent au juge que l’accusé obtienne davantage de temps dehors, afin de mieux préparer le procès

Sam Bankman-Fried et ses avocats ont besoin de plus de temps pour accéder aux preuves

Le fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, demande un accès accru aux preuves dans son procès à venir, affirmant que les restrictions actuelles sont déraisonnablement lourdes et pourraient mettre en danger sa capacité à monter une défense pertinente et efficace. 

Bankman-Fried est actuellement confiné dans le Metropolitan Detention Center de Brooklyn, où il est autorisé à rencontrer ses avocats deux fois par semaine seulement. Ceux-ci avancent  que ce n’est pas assez de temps pour qu’il examine l’immense quantité de preuves qui ont été recueillies contre lui, y compris les 750 000 messages Slack.

“Le plan [actuel] est tout à fait inadéquat compte tenu du volume extraordinairement important de pièces à conviction dans cette affaire. L’examen de ces pièces par Internet est le seul moyen viable “, déclaraient les avocats de Bankman. 

Dans une requête déposée devant le tribunal, les avocats de Bankman-Fried ont donc demandé qu’il soit autorisé à avoir un accès en semaine à une salle du palais de justice de Manhattan où son procès se déroulera. Ils ont également demandé qu’il soit autorisé à accéder à plus de quatre téraoctets de données et deux ordinateurs portables connectés à internet.

L’avis de la justice concernant cette requête et perspectives sur la suite du procès

Les avocats ont fait valoir que les restrictions actuelles violent le droit de Bankman-Fried à un procès équitable, celui-ci étant garanti par le sixième amendement de la constitution américaine. Selon les avocats, les restrictions sont inutiles, car Bankman-Fried n’a aucun antécédent de violence et ne risque pas de s’enfuir.

Le gouvernement n’a pas encore répondu à la demande de Bankman. Une audience sur cette question est prévue la semaine prochaine.

Outre la demande d’un meilleur accès aux preuves, les avocats de Bankman-Fried ont également fait savoir qu’ils allaient poursuivre une défense dite du  “conseil de l’avocat “. Cette défense affirme que l’accusé, Sam Bankman-Fried, n’avait pas l’intention de violer la loi parce qu’il avait reçu des conseils juridiques d’un avocat. Bankman plaide très clairement non-coupable dans l’affaire FTX

A en croire les procureurs fédéraux, l’avocat de Bankman-Fried n’a pas révélé l’identité de tous les avocats consultés, ni “indiqué sur quels aspects de l’affaire l’accusé aurait reçu des conseils juridiques”.

Par conséquent, les avocats du gouvernement demandent à la Cour d’ordonner aux avocats de Bankman de développer et préciser les tenants et aboutissants de sa fameuse “défense de conseil” avant mercredi. On notera enfin que si les avocats de Bankman-Fried refusent, cette tactique de “défense de conseil” sera exclue du procès

Le procès à l’encontre de l’ancien patron de FTX débutera le 2 octobre prochain


Source : Decrypt