Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Plus d’un million de bitcoins ont été minés par un certain Patoshi…

Par Fredrik Vold
Plus d’un million de bitcoins ont été minés par un certain Patoshi… 101
Source: Adobe/Dmitry

Le créateur pseudonyme du Bitcoin (BTC), Satoshi Nakamoto, a peut-être miné plus d'un million de bitcoins dans les premiers mois selon le spécialiste des transactions Whale Alert.

Le premier mineur de bitcoins, connu sous le nom de Patoshi, a miné 1 125 150 BTC au cours des premières années du Bitcoin. Ce Patoshi contrôlait "un 60% constant" de la puissance de traitement du réseau, vraisemblablement pour s'assurer qu'aucun autre mineur ne puisse mener une attaque de 51% sur le nouveau et vulnérable réseau, ont déclaré les analystes dans un article de blog.

Le nouveau rapport, qui s'appuie sur les travaux de 2013 du crypto chercheur Sergio Demian Lerner, a ajouté que l'on sait avec certitude que le mineur surnommé Patoshi était bien Satoshi. La raison en est, selon le rapport, que le "motif en dents de scie" qui caractérise Patoshi est apparu à la naissance du réseau, et qu'il a miné le bloc contenant les bitcoins qui ont été envoyés à Hal Finney, le tout premier destinataire d'une transaction de bitcoins envoyée par Satoshi.

Plus d’un million de bitcoins ont été minés par un certain Patoshi… 102
Source: Whale Alert

Le fait que la puissance de minage de Satoshi ait été maintenue à un niveau constant de 60% de l'ensemble du réseau, combiné entre autres à l'absence de dépenses, suggère également que Satoshi n'était "intéressé que par la croissance et la protection du jeune réseau", selon Whale Alert.

Lire aussi: Crypto Matrix: le Youtubeur crypto qui monte.

En plus d'éliminer le risque d'une attaque à 51% en contrôlant 60% du réseau, cette pratique a également aidé Satoshi à maintenir le "temps de création de bloc" à environ 10 minutes, en particulier pendant les périodes où il y avait trop ou pas assez d'activité sur le réseau, selon le rapport.

Plus d’un million de bitcoins ont été minés par un certain Patoshi… 103
Source: Whale Alert

Grâce à ces informations, Whale Alert a pu déterminer qu'environ 22 503 blocs sur les 54 316 premiers blocs exploités, ont effectivement été minés par le créateur de Bitcoin. Par ailleurs, l'équipe a également conclu qu'au moins 18 des blocs dépensés étaient ceux de Satoshi, ce qui signifie que le pseudo créateur de Bitcoin a dépensé au total 907 BTC, avec un prix inférieur à 0,01 USD par bitcoin à l'époque.

Whale Alert a conclu que la manière dont Satoshi a procédé aux minages suggère que les bitcoins extraits étaient "peut-être un simple sous-produit" de ses efforts pour maintenir la sécurité et la stabilité du réseau. Il est donc "peu probable" que les 1,12 millions de BTC restants soient un jour dépensés, selon l'article, bien qu'il ajoute également que "la question demeure de savoir pourquoi Satoshi ne les a pas simplement brûlés dans ce cas".

Cependant, la pratique consistant à utiliser des modèles de nonce (le nombre pour lequel les mineurs de bitcoin résolvent) pour déterminer la quantité de bitcoin que Satoshi mine a été précédemment remise en question par BitMEX Research. Selon un billet de blog datant de 2018, il existe des "preuves raisonnables" pour soutenir l'affirmation selon laquelle "un mineur dominant" a extrait en 2009 environ 700 000 BTC. Cependant, le fait que ce mineur soit Satoshi n'est "certainement pas concluant".

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles