31 août 2022 · 3 min read

SBI Crypto aurait rompu ses relations avec la société russe de minage de bitcoins (BTC) BitRiver

L'opérateur de minage japonais SBI Crypto aurait coupé tout lien avec la société russe BitRiver - suite à la pression des législateurs basés à Washington. Le mois dernier, des diplomates américains auraient contacté plusieurs entreprises et régulateurs japonais pour se plaindre que plusieurs bourses cryptos japonaises fonctionnaient toujours en Russie, de même qu'un certain nombre de sociétés de minage.

BitRiver's Bitcoin & crypto mining farm. Source: Adobe/hlxandr

Certaines entreprises japonaises avaient installé des plateformes en Sibérie, profitant des faibles prix de l'énergie et des coûts de refroidissement minimes. D'autres se sont associées à des entreprises russes, qui assuraient l'exploitation des centres de minage pour le compte de clients japonais. L'une de ces entreprises serait BitRiver, qui opère dans le centre de minage crypto de Bratsk, dans l'Oblast d'Irkoutsk (Sibérie du Sud-Est).

Les diplomates américains ont averti ces entreprises japonaises qu'elles risquaient de violer les sanctions internationales si elles ne coupaient pas leurs liens avec la Russie et les entreprises russes.

Un certain nombre d'acteurs cryptos ont répondu à ces appels des législateurs américains, qui ont ensuite été repris par les régulateurs japonais. SBI Crypto a annoncé plus tôt ce mois-ci qu'il mettait fin à toutes ses opérations en Russie.

Un représentant du SBI Group, la société mère de SBI Crypto, avait déclaré que l'entreprise "avait déjà procédé à l’arrêt de la production en Sibérie", ajoutant que l'entreprise n'était "pas engagée dans le minage dans le reste de la Russie".

Mais selon "deux sources familières avec l'affaire" qui se sont adressées au média Coindesk, SBI Crypto semble avoir travaillé avec BitRiver.

Ni SBI ni BitRiver n'ont confirmé ou nié leur collaboration. Mais en 2019, SBI Crypto a dévoilé les détails de deux projets de minage à l'étranger, dont au moins un aurait été situé dans une région extrêmement froide et septentrionale.

Les données compilées par BTC.com, une entreprise spécialisée dans les pools miniers, indiquent que le hashrate Bitcoin (BTC) de SBI Crypto, ou puissance de calcul, a connu une baisse depuis avril de cette année - coïncidant avec la sanction de BitRiver par Washington. Les États-Unis ont accusé BitRiver d'aider la Russie à monétiser ses ressources naturelles - et donc à financer le conflit avec l'Ukraine. La société a affirmé qu'elle avait suspendu ses activités après le début de la guerre.

Les sources de Coindesk ont affirmé que les sanctions avaient touché directement SBI Crypto, étant donné que la société japonaise avait "hébergé ses machines dans des installations gérées par BitRiver".

Cela pourrait signifier que les appareils appartenant à SBI sont toujours en Sibérie, ce qui les rend inutilisables - et potentiellement invendables. En avril, Cryptonews.com a rapporté que la société de minage américaine Compass Mining espérait vendre pour 30 millions de dollars de matériel à des acheteurs russes en Russie, afin d'éviter d'éventuelles sanctions européennes et américaines.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: