Accueil Actualités

Le groupe japonais SBI Group investit dans un exchange concurrent

Par Tim Alper
Le groupe japonais SBI Group investit dans un exchange concurrent 101
Source: iStock/Kritchanut

Le géant financier SBI Group a fait un second investissement dans un exchange basé à Tokyo et fondé en 2016, LastRoots. L’investissement non divulgué, qui a été fait via une subvention financière de SBI Holdings, est le deuxième effectué en l’espace d’une année et arrive juste un mois après le lancement du propre exchange du groupe, SBI Virtual Currencies.

LastRoots, qui est actuellement dans le processus d’application pour l’obtention d’une licence d’opération de la part de l’agence de régulation Financial Services Agency (FSA), avait reçu une ordonnance d’amélioration en avril cette année, car la FSA avait exprimé des doutes quant à la sécurité de l’exchange et les procédés utilisés par la direction.

Cependant, SBI a déclaré être en mesure de fournir des effectifs à LastRoots, qui aideront à améliorer la sécurité de ses réseaux et à consolider ses systèmes anti-blanchiment d’argent, en espérant que ces mesures suffiront à rencontrer les exigences de la FSA.

Le groupe SBI a beaucoup investi récemment dans ses entreprises liées aux cryptomonnaies, avec un investissement massif dans une startup taiwanaise sur la blockchain en mai, suivi de l’achat de 12% des parts dans American platform Clear Markets plus tôt ce mois-ci. Le PDG de SBI a promis que SBI Virtual Currencies deviendrait le leader du marché au Japon « en un clin d’œil ». Le groupe prévoit aussi lancer un service de paiements et transferts basé sur la technologie blockchain avant la fin de l’année, via sa branche de services internet en ligne.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles