Gary Gensler (SEC) souhaite que les exchanges et les plateformes de prêts coopèrent avec les régulateurs

Tim Alper
| 3 min de lecture

Le président de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, Gary Gensler, a suggéré que les exchanges cryptos et les plateformes de prêts collaborent volontairement avec l’agence en vertu des lois sur les valeurs mobilières existantes.

Source: capture video, Youtube/Bloomberg Markets and Finance

S’exprimant au cours d’une interview avec Bloomberg, Gensler a déclaré que lui et la SEC continuaient à “assurer la protection des investisseurs”, expliquant que “si cela signifie engager des actions coercitives plus importantes, nous le ferons.” Cependant, il a souligné qu’il pourrait y avoir de la place pour une certaine forme d’autoréglementation ou de démarches volontaires de la part des exchanges souhaitant se mettre en conformité avec la SEC.

Gensler a déclaré :

“Il serait préférable que ces plateformes viennent travailler avec nous et opèrent suivant les lois sur les valeurs mobilières”.

Les lois en question ont été créées au début des années 1930, et de nombreux membres de la communauté crypto aux États-Unis ont affirmé qu’elles étaient mal adaptées au secteur et aux avancées technologiques.

Mais Gensler a rejeté la nécessité d’un changement de réglementation, déclarant :

“Je pense que les lois sont assez claires, [de la manière dont elles ont été] établies dans les années 1930. Et nous avons la possibilité de travailler avec ces exchanges pour essentiellement adapter certaines d’entre elles.”

Il a toutefois reconnu que “les bourses cryptos et les plateformes de prêts fonctionnent différemment du New York Stock Exchange (bourse de New York).”

Gensler a une fois de plus souligné la position de la SEC sur la crypto, affirmant que “beaucoup de tokens” échangés sur les bourses “possèdent les attributs d’une valeur mobilière.”

Il a déclaré :

“Ils lèvent des fonds auprès du public et le public anticipe des profits basés sur les efforts des autres.”

Cependant, il a concédé que certains peuvent être qualifiés de “jetons de marchandises”, même si ceux qui sont classés comme tels ne resteront pas totalement en dehors des attributions de la SEC.

“Nous allons travailler avec la Commodity Futures Trading Commission. Car si beaucoup sont des valeurs mobilières, certains peuvent relever de leur compétence et nous travaillons ensemble en tant qu’agences fédérales”, a-t-il déclaré.

 

_______________________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115