BTC 0.80%
$65,012.54
ETH 3.60%
$3,555.17
SOL 2.82%
$137.45
PEPE 10.94%
$0.000011
SHIB 1.91%
$0.000018
DOGE 2.30%
$0.12
XRP 3.02%
$0.49

Selon l’ancien directeur de la banque centrale de Hong Kong, les crypto-monnaies ne détruiront pas le tradiffi

Tim Alper
| 2 min de lecture
Source : Tomasz/Adobe

L’ancien directeur de la banque centrale d’Hong Kong affirme que la crypto-monnaie ne détruira pas la finance traditionnelle. De même, il estime que la volatilité du marché freinera la progression de nombreuses crypto-monnaies.

Norman Chan, l’ancien directeur général de l’Autorité monétaire d’Hong Kong (HKMA), s’exprimait dans une interview accordée au 21st Century Business Herald. Au cours de cette interview, Chan a déclaré que les crypto-monnaies comme le bitcoin (BTC) ne pourraient jamais devenir des “monnaies” car elles “n’ont pas de valeur intrinsèque et leurs prix fluctuent trop.”

De plus, Chan a déclaré :

“Le bitcoin peut être utilisé pour la spéculation, mais il ne répond pas aux critères [d’une monnaie]”.

Il s’est également attaqué aux stablecoins, en déclarant :

“[Les Stablecoins] ont de nombreux cas d’application. Ils peuvent réduire les coûts liés aux transactions et améliorer leur efficacité. Mais ils ne peuvent pas supplanter et remplacer la finance traditionnelle.”

Il a expliqué que la finance décentralisée (DeFi), elle aussi, était inférieure aux modèles centralisés, parce que dans le monde de la DeFi, les investisseurs “n’ont généralement aucune protection.”

De même, il a mis en garde contre le fait que l’adoption des stablecoins pourrait “affecter l’efficacité de la politique monétaire basée sur la monnaie fiduciaire.”

Par ailleurs, selon lui, cela compromettrait la stabilité du système financier, car “on se débarrasse des modèles de régulation et des intermédiaires de confiance.”

Selon le spécialiste bancaire d’Hong Kong : la crypto-monnaie ne peut pas rivaliser avec le Tradfi

Toutefois, Chan n’a pas totalement écarté le potentiel des crypto-monnaies et du Web3.

Il a ainsi admis que “les stablecoins ont un grand potentiel dans le futur, à condition qu’ils répondent à un certain degré de protection des investisseurs et de conformité réglementaire.”

L’ancien patron de la HKMA a également laissé entendre que les jetons non fongibles (NFT) présentent un “large” potentiel d’application pour les investisseurs. Il a dit que c’était particulièrement le cas pour ceux qui cherchent à faire des achats d’art, de vin ou d’antiquités.

Mais il a totalement rejeté l’idée que les crypto-monnaies avaient le pouvoir de “remplacer les banques centrales, les marchés financiers traditionnels et les institutions.” Il a affirmé que la volatilité des prix serait le talon d’Achille du BTC et des principaux altcoins.

Chan a occupé le poste de directeur général de la HKMA de 2009 à 2019. Avant cela, il a travaillé en tant que vice-président régional du géant bancaire Standard Chartered.

Hong Kong travaille actuellement avec la Banque populaire de Chine, basée à Pékin, pour tester la fonctionnalité “transfrontalière” du yuan numérique de cette dernière.