Accueil ActualitésActualités Altcoin

Séoul consulte des experts concernant la fin de son interdiction des ICO

Par Tim Alper
Séoul consulte des experts concernant la fin de son interdiction des ICO 101
Source: iStock/olaser

Le ministère de la Science et de la Technologie de la Corée du Sud a effectué des consultations avec les membres des principales associations nationales reliées à la technologie blockchain au sujet de l’interdiction des ICO.

Selon Chosun, un membre anonyme d’une association blockchain interrogé par le ministère, a expliqué: «Le ministère m'a demandé de parler franchement et d'exprimer mon point de vue sur l'interdiction des ICO. […] Ce [processus] semble faire partie d'un effort coordonné visant à autoriser les ICO, avec des restrictions. "

Les médias ont fait remarquer que, les agences gouvernementales "examinent à présent la manière dont les ICO sont règlementées à l'étranger", il est donc "fort possible que Séoul soit en train de préparer des politiques relatives aux ICO".

Le ministère de la Science et de la Technologie serait en train de procéder à l'examen de l'interdiction des ICO en collaboration avec d'autres ministères. Le principal organe de règlementation financière du pays, le Service de surveillance financière, a également informé les ministères de l’importance de procéder à un examen de l’interdiction des ICO.

Le mois dernier, des responsables gouvernementaux ont déclaré aux journalistes que Séoul clarifierait la position de son organisation indépendante avant la fin du mois de novembre.

Les ICO restent illégales en Corée du Sud, depuis que le gouvernement a émis une interdiction en septembre 2017. Cependant, Séoul est depuis soumise à une pression énorme de la puissante industrie informatique du pays, avec des dizaines d'entreprises sud-coréennes contraintes de lancer leurs ICO à l'étranger. Les critiques ont accusé Séoul de se laisser distancer par ses concurrents dans la course aux technologies et de permettre un «exode» des sociétés nationales reliées à la blockchain vers des endroits tels que Singapour.

_____

Distribution géographique des projets basée sur l'origine de l'équipe derrière le projet, T2 2018

Séoul consulte des experts concernant la fin de son interdiction des ICO 102
‘Le pays d'origine’ signifie le pays dans lequel plus de 50% des membres de l'équipe résident au moment de l'ICO. Source. ICORating.
Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles