Accueil ActualitésSponsorisé

Sinovate (SIN): la cryptomonnaie qui flambe

Sinovate monte

Le jeton Sinovate (SIN) a explosé de 37% cette semaine et de 78% depuis ces trente derniers jours… et cela pourrait bien ne faire que commencer. Résumé de ce qu’il faut savoir sur cette crypto prometteuse.

Sinovate monte

Sinovate est une solution de dCloud storage. dCloud comme cloud décentralisé. Sinovate vous permet de stocker une information sur la blockchain tout en proposant un rapport sécurité / prix extrêmement compétitif sur le stockage et la gestion des données.

Fort d’une série d’innovations maison et porté par une équipe de développeurs à la pointe de la recherche et dans la cryptographie et les réseaux distribués, le projet Sinovate s'est lancé en s'inspirant du meilleur dans chaque projet existant (base de code inspirée de la blockchain Dash, sharding, signatures Schnorr…), et en inventant de nouvelles solutions techniques à des problèmes encore non résolus. En novembre dernier, Sinovate a lancé la dernière version de son réseau issue d’un hard fork, permettant à l'équipe porteuse du projet de se revendiquer auteur à 100% de sa moindre ligne de code et de toutes les innovations que celles-ci comportent.

Parmi ces innovations, une a su attirer notre attention. Les Infinity Nodes et leur protocole Proof-of-Burn sous-jacent.

Les Infinity Nodes

Similaire à des masternodes, les Infinity Nodes récompensent ceux qui déposent du collatéral en contrepartie. Ainsi le réseau est sécurisé par ceux qui ont le plus d’intérêt à le voir sécurisé : les plus gros détenteurs de jetons. La différence entre un masternode et un Infinity Node tient au fait que le collatéral déposé est réutilisable ou non. Chez Sinovate, il est envoyé à une adresse spéciale via le mécanisme Proof-of-Burn et ne pourra jamais en être retiré. Autre différence de taille: un infinity node a une durée de vie de 12 mois.

Sinovate (SIN): la cryptomonnaie qui flambe 101
Source: Capture d'écran (explorer.sinovate.io)

Des retombées positives pour les détenteurs de petits wallets.

Deux conséquences bénéfiques découlent du protocole Proof-of-Burn. Tout d’abord, celui-ci permet une limitation de l’inflation puisque pour fonctionner, le réseau doit brûler des jetons, accroissant leur rareté et donc leur valeur. Sinovate est ainsi une des premières cryptomonnaies à l’émission non limitée à proposer un mécanisme de contrôle de l’inflation. Et pour cause: il n’y aura jamais plus de 800 000 000 SIN en circulation, malgré une création constante et théoriquement illimitée.

La seconde retombée intéressante est presque idéologique. Alors que le mécanisme Proof-of-Stake est critiqué pour son incapacité à redistribuer équitablement les richesses produites par ses masternodes (“les riches deviennent plus riches”), Sinovate propose là aussi un mécanisme indirect de redistribution puisque ce sont les gros porteurs qui se retrouvent pénalisés. Une sorte de taxe Robin des Bois en somme.

Autant de caractéristiques pensées par les créateurs de Sinovate pour que le SIN deviennent la cryptomonnaie idéale à détenir pour les petits porteurs. D’autant plus que le réseau affiche des caractéristiques de décentralisation, de vitesse de transaction et de scalabilité comparable à ce qui se fait dans les meilleurs blockchains actuellement. Toutes choses égales par ailleurs, Sinovate détient donc un avantage d’ordre économique sur ses concurrents.

Sinovate (SIN): la cryptomonnaie qui flambe 102
Source: sinovate.io

Une roadmap ambitieuse

Soutenue par une communauté engagée et par une technologie qui a fait ses premières preuves, l’équipe a dévoilé sa roadmap riche en innovations pour les prochaines années. Entre autres, l’intégration technique à de nombreux modules déjà populaires, le listing sur des places d’échange, sans oublier la publication imminente de trois nouveaux white papers. Voici un projet qui a de quoi percer.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles