Accueil Actualités

Une banque du Liechtenstein veut donner l’exemple crypto

Par Sead Fadilpašić
Une banque du Liechtenstein veut donner l’exemple crypto 101
Source: iStock/TARIK KIZILKAYA

La Union Bank AG du Liechtenstein a annoncé son intention de devenir la première banque à émettre son propre titre cryptographique ainsi qu’une cryptomonnaie stablecoin supportée par de l’argent fiat ; le jeton de paiement Union Bank.

« Dans le futur, la Union Bank AG offrira une solution complète pour les cryptos et la blockchain, qui intégrera la nouvelle technologie blockchain et les actifs cryptographiques aux meilleures pratiques du monde de la banque traditionnelle », selon le communiqué officiel. Il n’y avait pas de mention sur le délai dans lequel le titre cryptographique et le jeton de paiement seraient émis.

La banque dit qu’elle soutient déjà les ICO et ses clients grâce à des partenariats avec des courtiers et des conseillers en crypto, afin de faciliter les conversions efficaces et transparentes entre le crypto et l’argent fiat. La nouvelle cryptomonnaie servira entre autres à améliorer ces services.

M.H. Dastmaltchi, président du conseil d’administration a déclaré, « Notre but est de devenir la première banque d’investissement au monde utilisant la blockchain pour offrir des solutions tangibles qui amélioreront l’efficacité, réduiront les coûts, et ouvriront de nouvelles opportunités de revenus pour nos clients et les intermédiaires ».

La banque offre aussi des services bancaires aux entreprises, principalement à des compagnies en Allemagne, Suisse, Autrice et en Europe de l’est, ainsi que des services d’exécution tels que le trading.

La banque ne divulgue pas de données financières sur son site web.

Enregistrée en 2008, la Union Bank (anciennement Lamda Privatbank) était classée 14e plus grande banque au Liechtenstein en 2015 en termes d’actifs totaux, totalisant 0,06% des parts du marché domestique, selon le fournisseur de données thebanks.eu. En 2015, le total de ses actifs était de 36,5 millions de francs suisse, (36,7 millions de dollars US), alors que la perte annuelle était de 3,7 millions de francs suisse (3,72 millions de dollars US). La Union Bank comptait 13 employés en 2015, selon thebanks.eu.

Récemment, le Liechtenstein avait annoncé d’autres nouvelles reliées aux cryptos. Par exemple, le géant exchange Binance et le Liechtenstein Cryptoasset Exchange (LCX) ont annoncé qu’ils mettaient en place un nouvel exchange fiat-à-crypto qui offrira la possibilité de trader en francs suisse ou en euros pour les utilisateurs européens. Aussi, plus tôt cette année, la Bank Frick du Liechtenstein est devenue la première institution en son genre à ajouter la trading de cryptomonnaies à son porte-folio.

Le Prince du micro-état a aussi été cité en disant que «la famille royale va peut-être investir dans les cryptos».

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles