Accueil ActualitésActualités Blockchain

Soirée de lancement de la Blockchain Valley Région Sud

Soirée de lancement de la Blockchain Valley Région Sud 0001

Soirée de lancement de la Blockchain Valley Région Sud

L'agence de relations publiques et d'événementiel Smart Carbon, l'association theWEB3, en
partenariat avec BNP Paribas, (et avec le soutien et la participation de la Ville de Marseille,
Medinsoft, la Région Sud PACA, et Akheos) ont organisé la soirée de lancement de la Blockchain Valley Région Sud une soirée lors de laquelle ont été présentés devant 120 décideurs, chefs d'entreprises, entrepreneurs et élus le plan de développement 2019-2020 de la Blockchain Valley, le Blockchain Accelerator by theWEB3 et la Blockchain Academy.

D'autres aspects de la Blockchain Valley ont également été dévoilés durant la soirée comme la création du premier annuaire français référençant les sociétés blockchain, l'installation d'une vingtaine de distributeurs de crypto-actifs dans la Région Sud d'ici fin 2020, ou encore la création d'un FCPI (fond commun de placement d'innovation) d'ici fin 2019 pour financer les startups blockchain de la région.

Soirée de lancement de la Blockchain Valley Région Sud 101

Entrevue avec Alexis Choron, président de theWeb3 Blockchain Accelerator région Sud PACA.

Cryptonews: Quel était le but de cette soirée?
Alexis Choron: Le but de cette soirée était d’annoncer aux décideurs, chefs d'entreprises et élus de la région le lancement de la Blockchain Valley Région Sud et son plan de développement de mars 2019 à décembre 2020.

Quel bilan tirez-vous de cette soirée de lancement?
La blockchain attire de plus en plus de monde à Marseille (120 participants pour initialement 80 invités prévus) et les invités ont montré un vif intérêt pour le sujet en général et le projet présenté en particulier.

Comment définiriez-vous Blockchain Valley région sud? Sa mission?
La Blockchain Valley région sud, c’est un ensemble de hubs blockchain “distribués” sur 350 km entre Monaco (Hub 1) Nice/Sophia Antipolis (H2) Aix/Marseille (H3) et Arles/Avignon (H4), indépendants les uns des autres mais cependant amenés à se développer ensemble et former un pôle de compétences blockchain régional, homogène et structuré. Sa mission est d'une part d’accélérer l’écosystème blockchain et d'autre part d’accélérer l’adoption et l’intégration de solutions, services et outils blockchain dans les entreprises de la région pour leur donner un avantage compétitif en les rendant “WEB3 ready” avant les autres régions de France

Quels sont les principaux faits/informations qui sont ressortis?

  • À la fin de la soirée les participants ont compris ce qu’est la blockchain et ont clairement saisi son impact potentiel dans de nombreux secteurs d’activité dans un futur proche,
  • Les acteurs privés et public sont prêts à soutenir le développement de la Blockchain Valley Région Sud,
  • Certains participants s'étaient déplacés de Monaco, Sophia Antipolis, Aix en Provence et Avignon pour assister à cet évènement,
  • Les femmes étaient presque aussi nombreuses que les hommes ce qui est une réelle surprise.

Quel est le but du FCPI?
Le but du FCPI est de financer en early stage (seed + 1er round. Entre 25 et 100K€ par start-up financée) les start-up blockchain de la région (avec une portée également nationale).

Comment se porte le milieu des startups blockchain dans la région? Le marché baissier a-t-il un impact?
Le milieu des start-up blockchain se porte très bien. Une demi-douzaine de nouveaux projets sont en émergence actuellement dans les Bouches-du-Rhône, dont certains que nous allons accélérer prochainement. Ils viennent rejoindre une vingtaine de start-up existantes dont l’essentiel s’est créé en 2017-2018. Le marché baissier des cryptos n’a donc pas d’impact sur la créativité et le moral des entrepreneurs blockchain locaux…

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles