Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Certains courtiers en Bitcoin (OTC) ont abandonné leurs clients en pleine crise

Par Fredrik Vold
Certains courtiers en Bitcoin (OTC) ont abandonné leurs clients en pleine crise 101
Source: Adobe/Photobank

Le trading sur le marché de gré à gré (OTC) des crypto-actifs n'est peut-être pas aussi facile qu'il y paraît de nos jours, selon un nouveau rapport, qui affirme que certains teneurs de marché ont simplement laissé les traders à eux-mêmes quand ils en avaient le plus besoin.

Selon le rapport, publié par B2C2, un fournisseur de liquidité pour les crypto-actifs basé à Londres, certains courtiers OTC ont augmenté leurs spreads (le Spread est la différence entre le prix de l'offre et le prix de la demande, entre les prix BID et Ask) pendant plusieurs jours à la mi-mars, dans une période de haute volatilité. D’autre part, ils ont fermé leurs plateformes, laissant leurs clients sur le carreau.

Bien qu'il soit normal de voir des écarts plus importants pendant les périodes d'extrême volatilité des marchés, la pratique consistant à fermer complètement un service de tenue de marché est largement désapprouvée par les acteurs des marchés financiers.

Lire aussi: Paymium instaure les frais de transaction négatifs, et ça change tout!

Bien que le rapport de B2C2 n'ait pas fourni d'exemples de bureaux de gré à gré auxquels il s'est adressé, il a mentionné qu'il avait appris l'existence de cette pratique auprès de plusieurs clients qui avaient la même expérience :

"Un certain nombre de clients nous ont dit depuis que d'autres bureaux OTC avaient non seulement considérablement élargi les écarts, mais que certains avaient même désactivé leurs plateformes", indique le rapport, avant d'ajouter que "s'éloigner du marché en période de volatilité est une mesure extrême qui nuit aux clients au moment où ils ont le plus besoin de liquidités".

"Les fortunes se font et se perdent dans ces moments critiques. Quel serait l'intérêt d'être présent pour nos clients sur des marchés calmes si nous ne pouvions pas nous maintenir au moment où cela compte le plus", peut-on lire dans le rapport.

Sur la question de l'augmentation des écarts, cependant, la firme a comparé l'écart entre l'offre et la demande disponible sur les tailles théoriques des transactions de BTC 25 et BTC 100, et a constaté que les principales bourses les ont considérablement augmentés, les investisseurs paniqués s'étant précipités pour ajuster leurs positions pendant la vente.

Selon les conclusions de l'entreprise, une "bourse majeure" non divulguée a augmenté les écarts jusqu'à 50 points de base le 12 mars, ce qui signifie une "différence de 5 % entre le prix auquel un investisseur peut acheter sur cette bourse et le prix auquel il peut vendre. Le 13 mars, l'écart entre l'offre et la demande d'échange a dépassé 10 % sur l'un des sites", conclut le rapport.
_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant au poker:

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles