Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Le prix du Bitcoin va tomber à zéro selon cet investisseur milliardaire

Par Tim Alper
Jim Rogers
Source: Flickr/Gage Skidmore

Le milieu de l'été semble être le moment pour les experts en économie conventionnelle de faire des déclarations audacieuses sur la nature et l'avenir du Bitcoin (BTC). Récemment un expert a en effet affirmé que la valeur du BTC serait bientôt réduite à néant, et les analystes de la Federal Reserve Bank of New York affirment quant à eux qu'il n'y a "rien de nouveau" du côté du Bitcoin.

La première affirmation, on la doit à l'investisseur Jim Rogers, le directeur de Beeland Interests et co-fondateur du Quantum Fund et de Soros Fund Management. La fortune personnelle de M. Rogers s'élèverait à environ 300 milliards de dollars.

S'adressant au média japonais, Asahi, M. Rogers a déclaré que la valeur du Bitcoin et d'autres cryptomonnaies allaient bientôt diminuer et "finalement" tomber à zéro.

Lire aussi: Gagnez de l’or en minant du Bitcoin.

L’absence de puissance militaire, a déclaré Rogers, conduira ultimement Bitcoin à sa perte.

"Les gouvernements ont quelque chose que les cryptomonnaies n'ont pas: des armes."

Rogers a ajouté que les monnaie fiduciaires conventionnelles avaient le soutien des gouvernements et de leurs armées, ce à quoi le BTC ne peut pas aspirer.
Il a ajouté,

"Si la cryptomonnaie réussit à devenir de l'argent réel, ou plutôt un outil spéculatif pour les jeux d'argent comme c'est le cas aujourd'hui, les gouvernements vont simplement l'anéantir en le rendant illégal".

Et si les monnaies numériques peuvent survivre sous une certaine forme, a-t-il fait remarquer, elles deviendront centralisées et contrôlées par le gouvernement.

Dans la Grosse Pomme, les auteurs Michael Lee et Antoine Martin de la Fed de New York ont concédé, dans un article de blog, que "le Bitcoin pouvaient être de l'argent".

Mais ils ont ajouté une mise en garde indiquant que le BTC "n'était pas une nouvelle forme d'argent". Selon eux, le système financier tout entier n'est construit que sur la croyance. Le Bitcoin, ont-ils déclaré, ne fait pas exception, et n’est qu'un "fiat sans statut de monnaie légale".

Ils ont concédé,

"Cependant, la possibilité de faire des échanges électroniques sans partie de confiance, une caractéristique déterminante du Bitcoin, est radicalement nouvelle".

Les affirmations de Lee et Martin semblent avoir touché une corde sensible chez certains défenseurs du Bitcoin sur Twitter, l'un d'eux accusant la NY Fed d'"ignorance" et de "mauvaise catégorisation", et affirmant que "personne n'impose la valeur d'un Bitcoin avec un fusil".

Ce n'est pas la première fois que les financiers traditionnels enterrent le Bitcoin qui est déjà mort selon certains d'entre eux... des centaines de fois.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles