Accueil Actualités

Le Parlement suisse vote en faveur de la réglementation crypto

Par Tim Alper
Le Parlement suisse vote en faveur de la réglementation crypto 101
Source: iStock/Ramberg

La Chambre basse du Parlement suisse a voté de peu pour l’introduction d’une réglementation sur les crypto-devises.

Peut-être plus important encore, les propositions indiquent que les plateformes de trading cryptos devraient être considérées comme des sociétés financières et devraient donc être contrôlées par le plus haut régulateur financier du pays, l’Autorité suisse de surveillance du marché financier (Finma).

Au total, 99 membres du Conseil national de la Chambre basse de l’Assemblée fédérale ont appuyé une motion de Giovanni Merlini, député du Tessin (également connu sous le nom de Ticino). Les règlements proposés par Merlini vont maintenant être examinés par la chambre haute du Parlement, le Conseil des États.

Selon le média Netzwoche, Merlini a fait valoir que les criminels peuvent utiliser des cryptomonnaies dans des stratagèmes d'extorsion de fonds et de blanchiment d'argent et qu'elles ne devraient donc pas être laissées sans réglementation en Suisse.

Le vote était relativement serré, avec 83 députés opposés aux projets de Merlini et 10 abstentions. Cette décision est plutôt surprenante: le ministre des Finances du pays a présenté plus tôt cette semaine un plan visant à mettre en place une réglementation des cryptos légèrement plus modérée.

La Suisse est considérée comme l’un des pays les plus respectueux au monde de la crypto, et sa “Crypto Valley” à Zoug est une véritable plaque tournante de tout ce qui concerne les cryptomonnaies et la blockchain. Les voyageurs de train peuvent même payer leurs billets en Bitcoin depuis novembre dernier, après un projet pilote réussi, pour des billets d'une valeur maximale de 500 USD - selon les informations fournies par Handelszeitung l’an passé.

Les passionnés de crypto étaient toutefois encouragés ailleurs en Suisse. Le plus grand détaillant de commerce en ligne du pays, Digitec Galaxy, a annoncé qu'il accepterait le crypto-paiement en Bitcoin et avec les altcoins suivants: Bitcoin Cash, Bitcoin SV, Ethereum, XRP, Binance Coin, Litecoin, Tron, OmiseGo, NEO.

Cependant, selon le média Watson, les clients souhaitant payer en cryptos ne sont libres de le faire que pour des commandes supérieures à 200 francs suisses (environ 200 USD) ou plus.

Cette année pourrait être une année chargée pour la réglementation des crypto-devises en Europe, avec des politiciens en Allemagne, en France, au Royaume-Unis UK, en Russie des pays déterminés à examiner la manière dont leurs organismes financiers contrôlent les activités liées à la cryptomonnaie et à la fintech.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles