Accueil ActualitésActualités Altcoin

Lancement du Telegram Coin prévu en mars

Par Tim Alper
Lancement du Telegram Coin prévu en mars 101
Source: iStock/yamonstro

Le géant de la messagerie Telegram pourrait lancer sa cryptomonnaie, le Gram, dès le mois de mars de cette année - et le jeton pourrait faire ses débuts au Japon.

Selon le média en langue russe The Bell, "des sources proches des fondateurs [du Gram]" pensent qu'une réunion des principaux investisseurs du projet aura lieu dans les quatre prochaines semaines. Une démonstration de la nouvelle plateforme TON blockchain de Telegram leur sera présentée avec un lancement du mainet prévu pour mars.

Le média affirme également que le Gram devrait être initialement lancé en Asie et cette nouvelle cryptomonnaie «pourrait voir le jour au Japon».

Pavel Durov, le PDG de Telegram, a déclaré la semaine dernière: «2019 sera l'année la plus importante de l'histoire de notre société». Celle-ci a collecté quelque 1,7 milliard de dollars de financement pour la plateforme Gram et la plateforme TON.

Dans une récente newsletter de Telegram on pouvait lire que le travail sur TON était «réalisé à 90%» et qu'il serait prêt au «début 2019». Cependant, ses auteurs ont reconnu qu'un «léger retard de deux ou trois mois» était possible, en raison du «caractère novateur du projet». Comme indiqué, la version test de TON a été réalisée à 70% en septembre.

Ce projet prétend résoudre l’un des problèmes les plus difficiles en matière de scalabilité en mettant au point une toute nouvelle blockchain, utilisant les concepts d’“infinite sharding” et d’“hypercube routing.” Ces concepts ont souvent été abandonnés par d’autres chercheurs en raison de leur complexité. Selon les dernières données disponibles au public, en mars 2018, Telegram comptait 200 millions d'utilisateurs actifs.

Paiements en cryptos

Parallèlement, ailleurs en Russie, selon le média IAFT News, le ministère du Développement économique a annoncé qu’il travaillait sur un projet de loi qui permettrait à «certaines sociétés russes» de mettre à l’essai l’utilisation de la cryptomonnaie comme moyen de paiement dans les règlements interentreprises.

La proposition a déjà recueilli l'appui des autorités de la région de Kaliningrad et de la République fédérale du Tatarstan dont les entreprises espèrent pouvoir commencer à effectuer des essais dès que possible. Le projet de loi pourrait être débattu dès ce printemps, lorsque le Parlement devrait lire plusieurs projets de loi relatifs à la cryptomonnaie, qui seront probablement tous adoptés sans grande difficulté une fois qu'ils auront été entièrement formulés.

Plus tôt ce mois-ci, des responsables politiques ont pris la parole pour dire du bien des cryptomonnaies lors d'un forum économique majeur, le Premier ministre du pays exhortant le public à "ne pas enterrer" les cryptomonnaies et un important décideur économique a même spéculé sur le fait que les jetons numériques pourraient un jour "remplacer le dollar américain".

Cependant, il n’est pas étonnant que les politiciens russes parlent du remplacement du dollar américain par des cryptomonnaies, car le pays est soumis à des sanctions internationales imposées après l’annexion illégale de la Crimée par le pays et son ingérence dans l’est de l’Ukraine en 2014. En août dernier, un haut responsable russe a même déclaré que le pays puisse envisager d'autoriser les opérateurs à effectuer des transactions internationales en cryptodevises en réponse à de nouvelles sanctions économiques internationales.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles