Accueil ActualitésActualités Altcoin

Zuckerberg à l’origine de l’échec de Telegram Open Network selon cet investisseur

Par Tim Alper
Zuckerberg à l’origine de l’échec de Telegram Open Network selon cet investisseur 101
Pavel Durov. Source: une capture d'écran, Instagram/durov.

Un investisseur dans la plateforme blockchain Telegram Open Network (TON), qui vient d’être abandonnée, a déclaré que le projet ne devait pas l'être.

Dans une chronique de Forbes Russia, Pavel Tcherkashin, associé gérant de Mindrock Capital et de GVA Capital et l'un des investisseurs de l’ICO de Telegram à hauteur de 1,7 milliard de dollars, s’est récemment exprimé sur le dossier TON.

Il estime qu'une querelle impliquant le chef de Facebook Mark Zuckerberg est la véritable raison de l'échec de TON. Il a soutenu le patron de Telegram Pavel Durov pour qu'il propose à nouveau son projet sous une forme ou une autre.

Lire aussi: Le lancement du jeton de Telegram (TON) reporté indéfiniment.

Tcherkashin a écrit,

"Considérez-moi comme un optimiste désespéré, mais j'espère toujours que Pavel Durov trouvera une solution intelligente pour remédier à cette situation".

L'investisseur a ajouté que Telegram pourrait toujours choisir de se lancer dans une introduction en bourse pour lever des fonds, rembourser ses dettes envers les investisseurs ou émettre des actions sans droit de vote aux investisseurs de l'ICO. Il a également émis le souhait de "botter le cul de Zuckerberg".

L'investisseur a ajouté que Durov ne voudrait pas "passer à l'histoire comme un homme qui a mobilisé des centaines de millions de personnes pour son projet, puis s'est enfui sur son yacht dès qu'il a été mis en échec".

Toutefois, Tcherkashin a admis qu'une longue bataille juridique pourrait être à venir pour Durov et Telegram,

"Il y aura très probablement quelques investisseurs qui voudront intenter des poursuites, et dès qu'ils engageront ces premières poursuites, ils seront imités par d’autres ne voulant pas être laissés pour compte. Les avocats suceurs de sang font déjà exploser les téléphones des investisseurs pour offrir leurs services".

Tcherkashin a également estimé que Zuckerberg avait volé l’idée de Durov avec sa Libra. Il a déclaré que le patron de Facebook était furieux que son projet ait déraillé alors que le projet TON de Durov, basé en Russie, avait été laissé tranquille. C’est, selon lui, ce qui a conduit les régulateurs américains à s’emparer du dossier TON et à entamer les poursuites judiciaires qui ont finalement fait dérailler également le projet de Durov.
_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles