Un résident du Texas attaque OpenSea en justice et demande 1 million de USD en dommages et intérêts

Timothy McKimmy affirme avoir perdu son jeton non fongible (NFT) en raison d'un problème lié à la conception de l'interface utilisateur (UI) d'OpenSea et a déposé une plainte contre la plateforme NFT, alléguant qu’elle était consciente du problème mais n'a pas "mis en place en temps opportun des mesures de sécurité adéquates."

Source: Adobe/zimmytws

Dans une plainte déposée auprès du tribunal fédéral du Texas, le plaignant affirme que son NFT, Bored Ape #3475, a été vendu pour une fraction de sa valeur réelle sans son autorisation. Selon lui, l'acheteur a réussi à acquérir le NFT pour 0,01 ETH (25 USD) et l'a rapidement revendu pour 99 ETH (251 300 USD).

"Au lieu de fermer sa plateforme pour traiter et rectifier ces problèmes de sécurité, le Défendeur a continué à opérer. Le Défendeur a risqué la sécurité des NFT et des coffres-forts numériques de ses utilisateurs pour continuer à collecter 2,5% de chaque transaction sans interruption", indique la plainte, accusant OpenSea de négligence et de manquement à la sécurité de la plateforme.

Le “Bored Ape” en question se classe parmi les 1400 premiers de la collection de 10 000 NFT en termes de rareté, selon Rarity Tools. Selon la même source, le NFT de McKimmy est encore plus rare que le Bored Ape #3001, qui a été vendu pour la dernière fois pour 500 ETH (1,4 million USD) au chanteur canadien Justin Bieber.

Soulignant ce fait, McKimmy a déclaré qu'il demandait "la restitution du Bored Ape [...] et/ou des dommages et intérêts supérieurs à [USD] 1 million".

Cryptonews.com a contacté OpenSea pour un commentaire.

En janvier, certains opportunistes ont pu acquérir des NFT en dessous de leur prix réel en raison d'un problème avec OpenSea. Dans une déclaration à Cryptonews.com, la plateforme a expliqué que le problème se pose lorsque les utilisateurs créent des listings pour leurs NFT et transfèrent ensuite les NFT vers un portefeuille différent sans supprimer leurs listing.

"OpenSea ne peut pas annuler les listings au nom des utilisateurs. Les utilisateurs doivent le faire eux-mêmes", avait déclaré la plateforme à l'époque.

En dehors de McKimmy, un certain nombre d'autres utilisateurs ont également signalé la vente de leurs NFT sans leur consentement.

OpenSea a remboursé 750 ETH (1,9 million USD) aux utilisateurs concernés. Cependant, le remboursement n'a pu couvrir qu'une très petite partie des pertes.

Par ailleurs, OpenSea a également été victime d'une attaque de phishing au cours du week-end. La plateforme a établi un décompte des personnes touchées, mais n'a pas été en mesure de déterminer la source exacte du problème.

Elle a toutefois indiqué aujourd'hui que son outil de migration des contrats a été exclu comme vecteur de l'attaque, ajoutant qu'il est "sûr de migrer vos listings".

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115