The Merge : Ce qu’il faut savoir sur la mise à jour très attendue d’Ethereum (ETH)

The Merge (la fusion) est un terme qui n'aura jamais été aussi présent dans la cryptosphère ces derniers jours. Il faut dire qu'il s'agit d'une étape cruciale pour le réseau Ethereum. On vous explique tout en six questions...

Le réseau Ethereum va bientôt réaliser une mise à jour (The Merge) / Photo Adobe

1. Qu’est-ce que The Merge ?

« The Merge » est le nom donné à l’importante mise à jour que la blockchain Ethereum (ETH) est en passe de traverser. Lors de celle-ci, le réseau Ethereum transitera d’un consensus de type proof-of-work (preuve de travail) à un protocole proof-of-stake (preuve d’enjeu). 

Sur la blockchain, un consensus permet d’authentifier la création d’un nouveau bloc selon différentes règles établies. Tandis que le protocole proof-of-work (PoW) impose aux mineurs de résoudre une opération mathématique complexe, le consensus proof-of-stake (PoS) ne nécessite pas de puissance de calcul. Les blocs créés y sont authentifiés par des validateurs qui ont mis en jeu une certaine quantité de cryptomonnaie sur le réseau.

Lors de The Merge, la blockchain Ethereum actuelle va être fusionnée avec la nouvelle chaîne à preuve d’enjeu appelée la Beacon Chain. The Merge est aujourd’hui considéré comme un événement majeur dans l’histoire d’Ethereum par l’ampleur des changements qui vont être initiés.

2. Quelles sont les buts de cette mise à jour ?

La mise à jour d’Ethereum dessert principalement deux objectifs. En premier lieu, The Merge permettra au réseau Ethereum d’accroître considérablement ses capacités d’évolutivité. En second lieu, la transition vers un consensus de type proof-of-stake sera accompagnée d’une réduction substantielle de la consommation d’énergie nécessaire à la création de nouveaux blocs sur la blockchain ETH. 

3. Quels sont les avantages offerts par The Merge ?

Nous l’évoquions, The Merge permettra à la blockchain Ethereum d’être plus « scalable » et donc pérenne. Cette scalabilité sera notamment rendue possible grâce à la méthode du « sharding » qui permettra de désengorger le réseau en répartissant de manière plus efficace les données stockées sur la blockchain.

Par ailleurs, tandis que le consensus proof-of-work est relativement énergivore, le futur réseau ETH disposera quant à lui d’une empreinte carbone presque négligeable. 

En outre, cette transition transformera l’Ethereum en crypto-actif déflationniste ce qui a aura pour effet d’en accroître, dans une certaine mesure et sur le long terme, la valorisation.

Enfin, le réseau Ethereum proof-of-stake offrira une sécurité accrue.

4. Quand The Merge aura-t-il lieu ?

Annoncé initialement à l’été 2022, The Merge aura finalement lieu le 15 septembre prochain. L’heure exacte de cette mise à jour dépendra néanmoins des performances du réseau (hashrate et difficulté). Un compte à rebours intégrant ces paramètres est consultable sur Google en effectuant la recherche « The Merge ».

5. Quelles seront les conséquences de The Merge pour les détenteurs d’Ethereum ?

Au sortir de cette mise à jour, les détenteurs d’Ethereum disposeront automatiquement de leurs avoirs sur la blockchain ETH PoS. Néanmoins il est possible que deux copies de la blockchain Ethereum coexistent et, dès lors, deux types de tokens, l’ETH (ou ETHPoS) et l’ETHPoW. Les détenteurs d’Ethereum seront alors libres d’utiliser la version de la cryptomonnaie qu’ils souhaitent mais, à l’évidence, la valeur des avoirs en ETH ne sera pas multipliée par deux.

Toutefois si cette coexistence perdure, il y aura lieu de parler de hard fork. Ce scénario est quelque peu redouté car il témoignerait d’une certaine résistance de la communauté vis-à-vis de l’Ethereum proof-of-stake. Pour le prévenir, certains émetteurs de stablecoins, dont Tether (USDT) et Circle (USDC) ont affirmé qu’ils garantiront une valeur d’échange 1 pour 1 sur la nouvelle blockchain exclusivement. Dès lors, la DeFi d’Ethereum PoW sera rapidement dénuée d’intérêt.

6. The Merge présente-t-il des risques ?

The Merge constituera la plus importante mise à jour de cette ampleur dans l’histoire des cryptomonnaies. Il serait dès lors malhabile de nourrir des certitudes quant à l’issue de cet événement. Si de nombreux tests ont été opérés avec succès au cours des derniers mois, la survenue d’incidents techniques n’est pas exclue.

Par ailleurs, il est possible que le modèle PoS n’attire pas immédiatement un nombre de validateurs suffisant. Tandis que les mineurs d’Ethereum employaient jusqu’alors du matériel informatique en vue de générer de la puissance de calcul, il sera question à l’avenir de détenir une quantité suffisante d’Ethereum. Dès lors, le cours de l’Ethereum pourrait en pâtir à moyen terme. 

Notons toutefois, que le risque de hard fork est actuellement le scénario le plus redouté. Enfin, si les conditions du succès de The Merge ne sont pas réunies, rien n’exclut un nouveau report.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: