Accueil ActualitésActualités Blockchain

Ces trois projets blockchain recevront des investissements public et privé

Par Tim Alper
Ces trois projets blockchain recevront des investissements public et privé 101
Source: iStock/TimArbaev

Le gouvernement sud-coréen s’associera à un consortium d’entreprises nationales pour affecter 7,7 millions USD à trois projets blockchain: une plateforme de trading de voitures d’occasion, un projet de services financiers et une plateforme pour faire des dons.

Selon KiNews et iNews24, le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Énergie et l'Agence coréenne pour le développement de l'internet (KIDA) mettront en place un financement de 4 millions USD, le reste provenant de 24 consortiums du secteur privé, ce qui inclut certains des plus grands conglomérats et banques du pays, ainsi que des opérateurs d’exchanges cryptos, des sociétés de capital-risque et startups blockchain - soit un total de 80 sociétés.

Le ministère et le KIDA ont tenu des réunions de consultation avec les consortiums à partir de décembre dernier, elles se sont achevées à la fin du mois de janvier 2019. Les différents joueurs déclarent avoir pour objectif de conclure tous les contrats nécessaires d'ici la mi-mars afin de commencer à travailler sur les projets avant la fin du mois.

Les trois projets seront tous dirigés par des entreprises du secteur privé et sont les suivants:

  • Une plateforme pour l’entretien des voitures d’occasion basée sur la blockchain proposée par la filiale Hyundai AutoEver du groupe Hyundai. AutoEver est spécialisé dans la vente de véhicules sur Internet. La startup blockchain Blocko, ABC Solutions , fournisseur de logiciels et de services, et une autre filiale de Hyundai, Hyundai Glovis (spécialiste de la logistique), participeront également au projet.
  • Une plateforme décentralisée de dons de bienfaisance proposée par (et à diriger par) e4net, un éditeur de logiciels. Les participants au projet incluent Dunamu, l'une des filiales blockchain du groupe Kakao et l'opérateur de l'échange Upbit, le Child Fund, association caritative pour enfants et startup la blockchain Inoblock.
  • Une plateforme de services financiers et éducatifs proposée par (et à diriger par) SK Telecom. Les participants au projet incluent Coinplug, opérateur de la bourse de cryptomonnaie CPDAX, les principales banques commerciales Hana et Woori, ainsi que la branche Internet de LG, LG U +. Les startups Haechi Labs et Koscom participeront également au projet, ainsi qu’une autre filiale de SK et le développeur de plateformes Internet SK Planet.
Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles