Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Cette entreprise japonaise a miné près de 600 BTC "quelque part en Scandinavie"

Par Tim Alper
Cette entreprise japonaise a miné près de 600 BTC "quelque part en Scandinavie" 101
Source: iStock/RelaxFoto.de

Le fournisseur d’accès Internet japonais GMO Internet a parlé d’une mystérieuse installation de minage de cryptomonnaies au nord de l’Europe qu’elle opèrerait - affirmant que la température moyenne annuelle à cet endroit est de 0°C (32°F).

Lors d’une conférence blockchain à Shibuya à Tokyo, les représentants de GMO ont parlé du dernier projet de minage de la société - affirmant qu’ils avaient construit cette installation “quelque part en Scandinavie” (bien qu'ils aient refusé de spécifier où) à des températures aussi basses que -10°C.

La société déclare que malgré les toits qui fuient, l’installation est maintenant opérationnelle et a miné quelque 568 bitcoins (3,7 millions de dollars) en juillet de cette année - bien qu’elle n’ait pas indiqué combien elle avait dépensé pour les coûts de construction dans la même période.

GMO a déclaré que l’ouverture de l’usine constituait un défi sérieux, à cause des fréquentes tempêtes de neige, des routes verglacées et des fortes pluies entravant les efforts de construction. L’équipe de GMO a installé 15 000 rigs de minage ASIC dans deux entrepôts du site, avec une consommation d’énergie à peu près équivalente “à celle de 33 500 foyers”.

Selon le média japonais Crypto Watch, GMO a choisi l’Europe du Nord en raison des basses températures de la région, qui sont avantageuses pour garder les équipements de minage au frais. La société a également évoqué le fait que la Scandinavie est devenue un acteur majeur des énergies renouvelables et que le pays affiche un faible coût en ce qui concerne l'électricité.

Selon divers analystes, le seuil de rentabilité pour les mineurs se situe entre 6400$ et 8000$ par bitcoin et varie en fonction de l’efficacité du mineur.

À mesure que le taux de hachage du bitcoin - qui mesure la puissance de calcul - augmente, il en va de même pour la difficulté du minage. “L’augmentation du taux de hachage signifie que les gens sont là pour le long terme parce qu’ils sont heureux de simplement accumuler ce qu’ils ont miné, même si c’est à perte”, a déclaré David Sapper, chef de l’exploitation de l’exchange crypto Blockbid Pty Ltd. à Bloomberg le mois dernier. Et en même temps, “Les mineurs doivent parfois vendre leurs gains”.

GMO, qui se considère comme un pionnier de la cryptomonnaie au Japon, exploite par ailleurs un exchange crypto en plus d’avoir des projets de minage et des activités dans le domaine de la propriété intellectuelle. La société a autorisé son personnel à recevoir une partie de leurs salaires en cryptomonnaies et le mois dernier, GMO a recruté l’attaquant du club de football (soccer) du Borussia Dortmund ainsi que la star nationale de foot Shinji Kagawa pour soutenir sa nouvelle campagne de marketing.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles