Le niveau des frais de transaction acceptable sur Ethereum (ETH) selon Vitalik Buterin

Le cofondateur d'Ethereum (ETH), Vitalik Buterin, a déclaré que les frais de transaction de la couche 2 (L2) devaient être inférieurs à 0,05 USD pour être "acceptables".

Cette déclaration a été faite en réponse à un message Twitter de Ryan Sean Adams, cofondateur de la société Web3 Bankless et animateur du podcast du même nom, qui a partagé une capture d'écran des frais de transaction moyens pour certaines solutions populaires de la couche 2 d'Ethereum.

Vitalik Buterin. Source: capture video, Youtube/Grand Amphi Théatre

Les couches 2 sont des blockchains distinctes qui étendent et mettent à l'échelle Ethereum en traitant les transactions hors du réseau principal (couche 1) tout en visant à maintenir les mesures de sécurité et la décentralisation du réseau principal.

Bien que certaines couches 2 respectent les frais de transaction recommandés par Buterin, d'autres restent relativement élevées. Par exemple, les frais de transaction sur Aztec Network étaient d'environ 1,98 USD.

"Il faut descendre en dessous de 0,05 USD pour être vraiment acceptable", a déclaré M. Buterin. "Mais nous faisons définitivement de grands progrès, et même le proto-dankharding peut être suffisant pour nous y amener pendant un certain temps !".

Il est possible qu'Adams ait partagé la capture d'écran pour contrer les critiques croissantes envers Ethereum. Les frais de gaz sur Ethereum sont devenus un sujet brûlant une fois de plus, en particulier depuis que le réseau a connu une augmentation massive des frais de gaz au cours du “mint” des terrains du métaverse "Otherside", le dernier projet très attendu de Yuga Lab, baptisée Otherdeed non-fungible tokens (NFTs).

Au total, plus de 150 millions de dollars ont été dépensés en frais de gaz pendant cette opération, les utilisateurs essayant de s'assurer un espace dans le bloc à venir en prenant part à une enchère de gaz prioritaire, un processus également appelé "guerre du gaz" (war gas).

Bien qu'il soit presque impossible d'éviter complètement les guerres de gaz pendant lors de la création de NFT très attendues, Yuga Labs aurait pu prendre certaines mesures pour réduire considérablement le potentiel d'une surenchère de gaz massive, a déclaré la société de recherche en cryptomonnaies CoinMetrics, dans un rapport récent.

Le document note que Yuga Labs aurait dû concevoir un mécanisme permettant au marché de décider du juste prix de l'opération au lieu de fixer un prix fixe. Certaines solutions potentielles comprenaient des enchères intelligentes par lots ou des tirages au sort.

Par ailleurs, l'entreprise aurait pu potentiellement économiser des millions de cryptomonnaies en frais de transaction en optimisant le contrat intelligent. Partageant ce point de vue, Will Papper, cofondateur du projet d'investissement décentralisé Syndicate Protocol, a fait valoir que le "contrat ne comportait pratiquement aucune optimisation du gaz."

Néanmoins, cette opération a profité à Ethereum en brûlant une partie considérable de son approvisionnement. "Un point positif est qu'une quantité historique d'ETH a été brûlée pendant l'événement, ce qui a fait baisser l'offre globale d'ETH", a noté le rapport susmentionné.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: