Accueil ActualitésActualités Ethereum

Ce fonds de 100 millions de dollars US mise sur l'Ether, Bitcoin et Filecoin

Par Linas Kmieliauskas
Ce fonds de 100 millions de dollars US mise sur l'Ether, Bitcoin et Filecoin 101
Source: iStock/Zbynek Pospisil

Darma Capital, une société d’investissement de 100 millions de dollars, recherche des investisseurs qui croient que l’Ether est sur le point de faire face à une tendance haussière de 10 ans, a déclaré Bloomberg, citant Andrew Keys, membre dirigeant de Darma.

La société a également pour objectif de créer des fonds similaires pour Bitcoin et Filecoin, un réseau de stockage décentralisé, dans un avenir non précisé, selon le rapport.

Au cours des dernières années, le fonds avait pour stratégie d'acquérir autant d'Ether que possible et l'a vendu près du sommet du marché début 2018, mais a acquis des quantités encore plus importantes de pièces lorsque les prix ont chuté. La fluctuation des prix est l’une des priorités du fonds. Selon Keys, le fonds a obtenu jusqu'à 2 500 ETH l'année dernière pour 1 000 unités avec lesquelles il a démarré.

Keys est l’un des premiers employés de ConsenSys, développeur d’applications Ethereum basé à Brooklyn, qui est également le premier client de Darma et a investi une partie de ses Ethers dans le fonds à des fins de gestion des risques.

Dans le même temps, comme indiqué en mai, Grayscale, une société américaine de gestion d’actifs de cryptomonnaies, a apporté une bonne nouvelle aux investisseurs d’Ethereum, qui a annoncé que les actions de sa fiducie de Grayscale Ethereum (ETHE) avaient été approuvées par l’Autorité de réglementation du secteur financier pour une négociation publique sur les marchés de gré à gré. "Le marché secondaire ouvre vraiment la voie à tous les investisseurs", avait déclaré à l'époque Michael Sonnenshein, directeur général de Grayscale Investments, basé à New York.

Graphique du prix de l'Ether:

Ce fonds de 100 millions de dollars US mise sur l'Ether, Bitcoin et Filecoin 102
Source: coinpaprika.com
Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles