Accueil Actualités

Trezor nie les liens avec le Venezuela après la sortie médiatique de Maduro

Par Tim Alper
Trezor nie les liens avec le Venezuela après la sortie médiatique de Maduro 101
Source: iStock/ru3apr

SatoshiLabs, le fabricant du portefeuille physique Trezor s'est tenu à distance d'un soutien quelque peu inattendu de la part du président vénézuélien Nicolás Maduro.

C’est pendant une intervention télévisée d’une heure qui comportait un passage de 18 minutes sur les cryptomonnaies et partagée sur la page Facebook du président que Maduro a affirmé avoir rencontré des représentants d'une société nommée Trezorvenezuela et qui aurait donné au président un portefeuille matériel Trezor. Maduro a accepté l’appareil et l’a même présenté devant la caméra.

Trezor nie les liens avec le Venezuela après la sortie médiatique de Maduro 102
Source: Capture d’écran Facebook .

Mais Satoshilabs a répondu en indiquant qu’ils n’ont aucun représentant officiel au Venezuela. Trezor a donc pris ses distances par rapport à Trezorvenezuela affirmant que ce dernier pourrait même être coupable de violation du droit d'auteur.

Trezor a écrit:

"Nous ne sommes en aucun cas associés à des personnes qui prétendent être des représentants officiels de Trezor et ne cautionnons ni n'autorisons l’utilisation de notre marque. Nous enquêtons avec soin sur cette atteinte au droit d'auteur. Ce ne sont que des revendeurs agréés de Trezor sur la base d'un accord mutuel conclu au troisième trimestre 2018. Nous avons retiré ce revendeur de la liste de nos revendeurs agréés en juin 2019 pour cause d'inactivité."

Trezor a admis avoir remis 150 portefeuilles Trezor One à ses "bons amis" dans l'organisation Bitcoin Venezuela, mais "à notre connaissance, aucun de ces appareils" ne figurait parmi ceux présentés devant le président Maduro.

La société a également déclaré:

"Nous voudrions éclaircir notre position vis-à-vis de la situation politique au Venezuela. Trezor et Satoshilabs ne s'associent à aucune personnalité politique, en service ou à la retraite, au Venezuela ou dans toute autre région."

Maduro essaye de créer une "crypto-économie" et le but principal de la vidéo était de présenter les nouveaux comptoirs et guichets automatiques pour la cryptomonnaie nationale le Petro qui seront ouverts dans les 23 succursales de Banco de Venezuela.

Lire aussi: Le président du Venezuela Nicolás Maduro encourage le paiement en Petro.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles