Troisième vague de licenciement pour Dapper Labs qui se sépare de 51 employés

Thomas Renault
| 2 min de lecture
Troisième vague de licenciement pour Dapper Labs qui se sépare de 51 employés

Le PDG de Dapper Labs, Roham Gharegozlou, a annoncé jeudi sur Twitter que l’entreprise s’était séparée de 51 employés à temps plein et contractuels, tout en assurant que la société « dispose toujours d’un capital solide ». Cette décision intervient après des licenciements précédents en février de cette année et en novembre de l’année dernière.

Dapper Labs se sépare de 51 employés tout en “maintenant une solide capitalisation”

Dapper Labs poursuit ses efforts pour optimiser son activité en effectuant un nouveau licenciement massif. Le PDG de Dapper Labs, Roham Gharegozlou, a tweeté jeudi dernier pour annoncer que l’entreprise se séparait de 51 employés, parmi lesquels des membres du personnel à plein temps et des entrepreneurs de catégorie C1 (travailleurs indépendants ou contractuels).

Ces réductions d’effectifs font suite à une précédente vague de licenciements en février, au cours de laquelle 20 % du personnel avait été congédié. En novembre 2022, l’entreprise avait également procédé à des licenciements affectant 22 % de ses employés.

Malgré ces ajustements, le PDG a tenu à souligner que tant l’entreprise que sa blockchain Flow disposent d’un capital solide. Dapper Labs continue donc à se concentrer sur la consolidation de ses activités tout en s’adaptant aux réalités du marché des NFT.

Dans une note interne partagée aussi sur Twitter, Roham Gharegozlou a exprimé la difficulté de cette décision qui affecte des personnes incroyables, mais a souligné qu’elle est nécessaire pour garantir une Dapper Labs efficiente et agile.

Gharegozlou a par ailleurs affirmé que Dapper Labs et Flow, sa blockchain axée sur les NFT, “disposent d’un capital solide” pour poursuivre leur mission. Il a déclaré :

“Flow dispose également d’un financement séparé, ce qui lui confère plusieurs années de trésorerie sans avoir besoin de vendre des jetons pour financer ses opérations à court terme.”

Évolution des revenus de NBA Top Shot : de 224 millions à 1,93 million de dollars

Dapper Labs, célèbre pour son succès précoce dans le domaine des NFT avec NBA Top Shot, avait auparavant été valorisée à 7,6 milliards de dollars lors d’une levée de fonds en septembre 2021.

Au sommet de sa popularité en février 2021, NBA Top Shot avait généré des revenus de ventes atteignant 224 millions de dollars, tandis que le mois dernier, ces revenus n’étaient que de 1,93 million de dollars.

Données de volume de ventes NBA Top Shot, graphiques et diagrammes
Données de volume de ventes NBA Top Shot, graphiques et diagrammes. Source : cryptoslam

Notre confrère de The Block a rapporté que le style de vie fastueux de Gharegozlou et sa quête de partenariats avec des célébrités ont suscité des interrogations quant à ses priorités, selon plusieurs anciens employés. Ils ont également déclaré que le PDG avait créé une culture d’entreprise toxique en pratiquant l’intimidation et l’humiliation publique envers les employés.

Sources : Coindesk, The Block