Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Trump s’attaque au Bitcoin, la communauté crypto dit merci!

Par Tim Alper
Trump s’attaque au Bitcoin, la communauté crypto dit merci! 101
Source: Twitter, @WhiteHouse

Le président américain Donald Trump s'est attaqué aux cryptomonnaies et plus particulièrement au projet Libra de Facebook et au Bitcoin. Il a insisté sur le fait que le réseau social et les autres émetteurs de jetons doivent “faire face à la réglementation” s'ils souhaitent “devenir des banques".

Dans trois tweets, Trump a déclaré: "Je ne suis pas un fan de Bitcoin et d'autres cryptomonnaies, qui ne sont pas de l'argent, et dont la valeur est très volatile et basée sur de l'air".

Certains pro-cryptomonnaie ont utilisé les médias sociaux pour dénoncer les commentaires du président, mais un nombre tout aussi important a déclaré que cette sortie de Trump était une bénédiction qui allait aider à donner aux cryptomonnaies plus de reconnaissance et de visibilité.

Justin Sun (TRON) a répondu à Trump en l’invitant à son déjeuner avec Warren Buffett, précisant que le Président avait été victime de “Fake News”.

Ironiquemet, il existe deux cryptomonnaies sur le thème de Trump en circulation:

  • TrumpCoin (TRUMP) (1 386e par capitalisation boursière) - "Le TrumpCoin qui veut aider à rendre sa grandeur à l'Amérique en soutenant le président Trump dans sa lutte contre les fausses informations et la corruption." Il a diminué de 8% au cours des 24 dernières heures.
  • President Trump (PRES) (2 283e par capitalisation boursière) - "Le prix le plus actuel pour un President Trump [PRES] est de 0,004386 $", selon Coinpaprika.com. Le prix est en baisse de 4%.

Dans le même temps, lors d’une réunion du Comité bancaire du Sénat américain sur Facebook et la Libra, le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, a déclaré qu’il pouvait voir un futur où plusieurs devises pourraient co-exister dans le pays, Bitcoin étant une de celles-là.

À lire aussi: Donald Trump peut-il interdire Bitcoin et les cryptomonnaies?

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles