BTC -1.18%
$64,216.53
ETH 0.23%
$3,525.06
SOL 0.37%
$134.29
PEPE 3.85%
$0.000011
SHIB -1.45%
$0.000017
DOGE -0.43%
$0.12
XRP 0.12%
$0.49

Twitter veut développer un standard décentralisé pour les réseaux sociaux

Linas Kmieliauskas
| 2 min de lecture

Twitter vient de lancer un nouveau projet, Bluesky (Ciel bleu), visant à développer un “standard décentralisé pour les médias sociaux”.

Jack Dorsey. Source: a video screenshot, Youtube/Ted

“Twitter finance une petite équipe indépendante composée d’un maximum de cinq architectes, ingénieurs et concepteurs open source pour développer un standard ouvert et décentralisé pour les médias sociaux. L’objectif est de faire en sorte que Twitter lui-même utilise ce standard”, a déclaré Jack Dorsey, PDG de l’entreprise, sur Twitter.

Selon lui, cette équipe pourrait “utiliser un standard décentralisé existant qu’elle pourrait aider à développer ou, à défaut, elle en créerait un de zéro”.

Lire aussi: Le PDG de Twitter s’en prend à la Libra, la cryptomonnaie de Facebook.

Il a ajouté que l’équipe construira également “une communauté ouverte autour de ce standard décentralisé, comprenant des entreprises et des organisations, des chercheurs, des dirigeants de la société civile, tous ceux qui réfléchissent profondément aux conséquences, positives et négatives.

Dorsey a souligné qu’il faudra de nombreuses années pour élaborer un standard décentralisé sain, évolutif et utilisable par les médias sociaux. Il affirme que la blockchain propose une série de solutions décentralisées pour un hébergement ouvert et durable, une gouvernance et même une monétisation.

“En 2020, nous ferons valoir notre voix pour mieux soutenir et promouvoir les valeurs d’un Internet libre et ouvert”, a dit Vijaya Gadde, responsable mondial des questions juridiques, politiques, de confiance et de sécurité sur Twitter.

Dorsey a déjà créé Square Crypto, la division orientée vers les cryptomonnaies de Square, une importante société de paiement basée aux États-Unis, co-fondée et dirigée par le PDG de Twitter. La division se concentre sur l’amélioration de l’expérience Bitcoin (BTC) pour les utilisateurs grand public.

De son côté, le principal concurrent de Twitter, Facebook, essaie d’utiliser la technologie blockchain avec des partenaires pour développer un nouveau réseau de paiement, la Libra.

Quant à Block.one, le développeur d’EOS, il indique qu’il sera prêt à lancer la version bêta de sa prochaine plateforme de réseautage social basée sur une blockchain, Voice, le 14 février 2020.

Quelques réactions: