Accueil Actualités

Deux leaders se lancent dans la course pour l'achat des échanges Bitstamp et Korbit

Par Tim Alper
  • Le consortium dirigé par le groupe Kakao apparaît comme l’un des acheteurs potentiels de la prochaine vente de Nexen
  • La société de jeux Netmarble est également intéressée
  • Korbit ferme sa filiale américaine
  • Bitstamp USA reçoit sa «BitLicense» à New York
Deux leaders se lancent dans la course pour l'achat des échanges Bitstamp et Korbit 101
Source: iStock/Dirima

Deux consortiums dirigés respectivement par le géant sud-coréen de l'internet Kakao et le développeur de jeux Netmarble ont émergé comme acheteurs potentiels de l'empire commercial Nexon (NXC). Les avoirs de NXC comprennent les échanges de cryptomonnaies Korbit et Bitstamp.

Korbit est l’un des «quatre grands» échanges du pays, tandis que Bitstamp est la plus ancienne plateforme européenne.

Selon Newsway, le géant chinois Tencent reste également intéressé par l’empire NXC, qui comprend également des marques de jeux et de produits de puériculture. Le prix demandé par NXC resterait dans la fourchette de 8,8 milliards USD. Cependant, ce sont les consortiums de Kakao et de Netmarble qui devraient mener la course.

En janvier, lorsque les premiers détails concernant la vente sont apparus, Cryptonews.com a annoncé que Kakao Group, Netmarble et Tencent pourraient figurer parmi les prétendants potentiels.

En cas de succès, Kakao se retrouverait à la tête d’un vaste réseau d’entreprise crypto et blockchain. La société avait déjà réalisé des investissements importants dans Dunamu, l’opérateur de la bourse Upbit, une autre plateforme de trading faisant partie des «quatre grands». Kakao exploite également sa propre filiale blockchain, Ground X, qui a développé la plateforme Klaytn. Des rumeurs continuent de circuler selon lesquelles la société pourrait vouloir lancer son propre jeton pour intégrer sa plateforme de paiement électronique Kakao Pay, ainsi que ses services bancaires en ligne.

Netmarble est également un fervent partisan de la blockchain et de la cryptomonnaie, et les médias ont parlé d’un possible jeton Netmarble à venir.

Pendant ce temps, Korbit a également révélé avoir fermé sa branche commerciale américaine. La société espérait se développer dans l’industrie de la crypto nord-américaine par l’intermédiaire de sa filiale Korbit USA, mais dit que le marché en contraction et le long marché baissier l’ont forcée à mettre de côté ses projets. Korbit USA a été créée en 2017, juste après que NXC ait finalisé son acquisition de Korbit.

Selon News1, un porte-parole de NXC a déclaré: «Nous avons pris la décision commerciale de fermer la société américaine, mais nous n’avons pas l’intention de vendre Korbit.»

Parrallèlement, la filiale américaine de Bitstamp a obtenu un permis de commerce «BitLicense» du Département des services financiers de New York (DFS), l’organisme de réglementation financière de l’État.

Selon une déclaration de la DFS, Bitstamp USA est désormais autorisé à acheter et vendre du Bitcoin et des altcoins, et à transférer des fonds sur le réseau Ripple, en émettant des soldes Ripple en USD, d'autres cryptomonnaies et des monnaies étrangères classiques, notamment l'euro, le yen, le dollar australien et la livre et les francs suisses.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles