Accueil Actualités

Deux bonnes nouvelles en un clic: les institutionnels vont vers les cryptos

Par Sead Fadilpašić
Deux bonnes nouvelles en un clic: les institutionnels vont vers les cryptos 101
Source: iStock/Baris-Ozer

Deux nouvelles positives pour la crypto! Premièrement, l’Université du Michigan, dont la dotation est évaluée à environ 12 milliards de dollars US, envisage d’investir davantage dans le fonds crypto d’Andreessen Horowitz, a16z, et deuxièmement, Eurex, une bourse de produits dérivés gérée par Deutsche Börse en Allemagne se prépare à lancer des nouveaux contrats à terme liés aux cryptomonnaies.

L'université du Michigan a déjà investi dans le fonds a16z: selon l'agenda d'une réunion du conseil d'administration, elle avait précédemment engagé 3 millions USD dans le fonds crypto de 300 millions USD de Horowitz en juin 2018, et envisage d'ajouter un nouveau montant qui n'a pas été divulgué.

Andreessen Horowitz avait lancé en juin 2018 un fonds de 300 millions USD axé sur la crypto, qui investira dans des sociétés et des protocoles et sera capable de conserver les investissements pendant plus de 10 ans, indépendamment du prix des devises, selon Chris Dixon, associé principal chez Andreessen Horowitz.

L'Université du Michigan n'est pas la seule université à avoir investi dans a16z. En octobre 2018, David Swensen, directeur des investissements de la légendaire Université de Yale, aurait investi dans deux fonds de capital de risque centrés sur la crypto - a16z et Paradigm. En outre, une étude réalisée par l’Université de Yale a montré que les cryptomonnaies peuvent générer des rendements corrigés du risque plus élevés que les actions et autres actifs traditionnellement considérés comme «plus sûrs».

Pendant ce temps, Cambridge Associates, consultant en matière de retraite et de dotation, estime que les investisseurs institutionnels devraient s’intéresser davantage aux cryptomonnaies. Selon une note de recherche publiée lundi, le consultant pense que «bien que ces investissements comportent un degré de risque élevé, ils risquent tout de même de bouleverser le monde numérique».

Dans un communiqué séparé, la bourse de dérivés Eurex devrait annoncer prochainement son intention de lancer des contrats à terme liés à Bitcoin, Ethereum et XRP. Ces dernières semaines, la bourse a rencontré des sociétés productrices de marché à propos des produits, rapporte The Block, citant des personnes familiarisées avec le sujet. La société s’intéresse également à l’espace crypto depuis 2017, année où CNBC a annoncé que ses dirigeants exploraient les avenirs de la crypto.

La société suivrait un certain nombre d'opérateurs boursiers basés aux États-Unis, dont CME et Cboe Global Markets, qui ont tous deux lancé les marchés à terme de bitcoins en décembre 2017. Parallèlement, plusieurs nouvelles entreprises, dont Bakkt, visent à lancer des marchés pour les contrats à terme crypto livrés physiquement cette année aux États-Unis.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles