Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Le Royaume-Uni ne considère pas le Bitcoin comme de l’argent

Par Tim Alper
Le Royaume-Uni ne considère pas le Bitcoin comme de l’argent 101
Source: iStock/Cylonphoto

Le gouvernement britannique a mis à jour ses règles fiscales en matière de cryptomonnaie, en ajoutant des dispositions pour les entreprises utilisant la crypto. Il a notamment souligné qu'il ne considérait pas le Bitcoin et les autres jetons numériques comme de l'argent.

L’agence fiscale britannique, le HMRC (HM Revenue and Customs), avait déjà publié une série de directives pour le grand public, qui ont également été légèrement modifiées vendredi dernier.

Selon le plus récent document, les entreprises seront obligées de déclarer les actions commerciales liées à la cryptomonnaie dans leurs déclarations de revenus et pourraient être tenues de payer les taxes suivantes sur leurs transactions cryptos:

  • Impôt sur les gains en capital
  • Impôt sur les sociétés
  • Impôt sur le revenu
  • Cotisations sociales
  • Taxes de timbre
  • T.V.A.

L’organe fiscal demande également aux entreprises de calculer elles-mêmes la valeur des transactions cryptos en livres sterling et d’expliquer la méthode qu’elles utilisent pour effectuer ces calculs.

Dans le document, l'administration fiscale ajoute qu'elle ne considère généralement pas les cryptomonnaies comme des devises ou des "actions ou des titres négociables".

Ce facteur, semble-t-il, revêt une importance particulière dans la manière dont les autorités fiscales considèrent les prêts fondés sur des cryptomonnaies.

Le document indique,

“Le HMRC ne considère pas le Bitcoin et les altcoins majeurs comme de l'argent. Il n’y a généralement aucune contrepartie derrière le jeton, il ne semble donc pas qu’il y ait constitution de dette. Cela signifie que les jetons d'échange ne créent pas de relation de prêt. ”

Les autorités fiscales ont ajouté que d'autres décisions sont encore à venir, expliquant que “les security tokens et des utility tokens seront traités dans les futures directives”.

Lire aussi: Aux Bermudes, on peut désormais payer ses impôts avec une cryptomonnaie.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles