40% des fournisseurs militaires en Ukraine acceptent les paiements en cryptomonnaies

Les dons en cryptomonnaies à des causes ukrainiennes ont ralenti au cours du week-end, alors que les dernières informations ont révélé qu'environ 40% des fournisseurs militaires ukrainiens acceptent les paiements cryptos.

Protestations devant la Maison Blanche à Washington. Source: Twitter/@OstapYarysh

Le gouvernement ukrainien et les organisations à but non lucratif fournissant un soutien à l'armée ont collecté moins de 2 millions de dollars au cours du week-end, selon les données de la société de sécurité crypto Slowmist

Le 4 mars, l'Ukraine avait collecté 63,4 millions de dollars. Ce chiffre est tombé à 62,2 millions de dollars le 5 mars, sans doute en raison de la chute des prix des crypto-actifs. Le 6 mars, les dons en cryptomonnaies de l'Ukraine ont atteint un peu plus de 64,1 millions de dollars, soit une augmentation d'environ 1,1 million de dollars par rapport à deux jours plus tôt.

Notamment, les dons en Ethereum (ETH) ont éclipsé les contributions effectuées en Bitcoin (BTC). Selon la dernière mise à jour de la société de recherche sur les cryptomonnaies Elliptic, ETH représente 33,7% de l’ensemble des dons en cryptomonnaies, tandis que BTC constitue 31,2% des dons.

"La majorité des dons reçus à ce jour ont été effectués en BTC et en ETH, et les stablecoins en dollars américains contribuent également à une proportion significative", a déclaré Elliptic. "Mais les crypto-actifs ne sont pas les seuls à faire l'objet de dons ; les gens envoient également des NFT [jetons non fongibles] sur le compte Ethereum du gouvernement ukrainien."

Malgré ce ralentissement, les organisations caritatives du monde entier poursuivent leurs campagnes de collecte de fonds pour aider la crise humanitaire en Ukraine.

Pour l'une d'entre elles, Binance Charity, la branche philanthropique de l’exchange Binance, a fait don de 2,5 millions de dollars à l'UNICEF pour financer les efforts de l'organisation en faveur des enfants ukrainiens et de leurs familles.

"L'escalade du conflit constitue une menace immédiate et croissante pour la vie et le bien-être des 7,5 millions d'enfants du pays", a déclaré l'UNICEF dans un communiqué, ajoutant que les dons seront utilisés pour intensifier les activités de l'organisation.

Pendant ce temps, Alex Bornyakov, vice-ministre de la transformation numérique de l'Ukraine, aurait déclaré que 15 millions de dollars de dons en cryptomonnaies ont été dépensés en fournitures militaires, notamment des gilets pare-balles, des bandages et des dispositifs de vision nocturne pour l'armée qui ont été livrés vendredi, selon Bloomberg.

Bornyakov a ajouté qu'environ 40% des fournisseurs militaires sont prêts à accepter les paiements en cryptomonnaies. Les autres sont généralement payés avec des cryptomonnaies converties en euros et en dollars, a-t-il précisé.

Cependant, certains donateurs ont manifesté leur désaccord quant au fait que leurs crypto-actifs "durement gagnés" soient utilisés pour financer l'armée. "L'argent aurait pu être bien dépensé pour les Ukrainiens déplacés au lieu de payer des marchands d'armes", a déclaré un utilisateur.

En réponse, Bornyakov a suggéré que ceux qui ne veulent pas financer la guerre peuvent aider en coupant les liens avec la Russie.

"Certaines personnes disent qu'elles ne veulent pas financer la guerre", a-t-il commenté. "Eh bien, alors vous devriez boycotter les entreprises russes qui financent essentiellement le terrorisme mondial de Poutine."

Comme indiqué, Animoca Brands, une entreprise de divertissement numérique, a annoncé l'arrêt de tous ses services en Russie. De leur côté, les principales bourses cryptos se sont abstenues d'émettre une interdiction pour tous les utilisateurs russes.

Plus récemment, les géants des cartes de paiement Mastercard et Visa ont bloqué plusieurs institutions financières russes de leur réseau, et chacun s'est engagé à faire don de 2 millions de dollars à des causes ukrainiennes. 

M. Bornyakov a également envoyé une lettre à Jean-Louis Van Der Velde, PDG de la plus grande société émettrice de stablecoins, Tether (USDT), lui demandant de mettre un terme à ses services en Russie.

 

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115