Un ancien développeur de Terra lève des fonds pour lancer un nouveau projet

Fredrik Vold
| 2 min de lecture

Neel Somani, un ancien développeur de Terra, a levé 15 millions de dollars pour un nouveau projet axé sur le développement de roll-ups inter-chaînes.

Ce nouveau projet, un protocole de couche 2 connu sous le nom de roll-up Eclipse, fonctionne sur la blockchain de Solana (SOL) et s’inspire de la blockchain orientée sur l’interopérabilité, Cosmos (ATOM).

Dans une interview accordée à The Block mardi, M. Somani a clairement indiqué que, bien que son expérience en tant qu’ingénieur ayant travaillé sur la blockchain Terra (qui s’est effondrée en mai de cette année) puisse être considérée comme un obstacle, cela ne l’a cependant pas arrêté. Il a déclaré que l’écosystème Terra comptait de solides développeurs et qu’il a ressenti l’envie de développer quelque chose de similaire.

M. Somani a également déclaré que la leçon qu’il a tirée de son passage chez Terra est qu’il faut éviter les points de défaillance uniques.

“Si la blockchain sur laquelle je construisais échouait, alors j’étais complètement exposé à cela, et il n’y avait vraiment aucun moyen d’atténuer ce risque”, a-t-il déclaré dans l’interview, ajoutant que la sécurité devient moins préoccupante lorsque l’on construit des roll-ups. “Vous n’avez même pas à vous soucier de la fiabilité, car vous pouvez toujours changer la couche 1”, a-t-il ajouté.

M. Somani a ajouté qu’il prévoyait rendre la première version du nouveau protocole open-source au début de l’année prochaine.

Selon un tweet d’Eclipse, le nouveau protocole offrira “un débit dédié inégalé” tout en conservant “la sécurité, la décentralisation et la fiabilité des couches de premier niveau (L1) existantes.”

Eclipse a levé 6 millions de dollars auprès d’investisseurs lors d’un tour de table de pré-amorçage cet été, avec la participation du cofondateur de Solana, Anatoly Yakovenko, et de Polygon (MATIC). Ce tour a été suivi d’un autre tour de financement de 9 millions de dollars plus tard, mené par les sociétés d’investissement Tribe Capital et Tabiya, a rapporté Blockworks mercredi.

Neel Somani travaillait auparavant comme analyste quantitatif pour le fonds spéculatif Citadel. Il a commencé son travail d’ingénierie cryptographique à temps partiel avant de commencer à travailler à temps plein sur un projet basé sur Terra.

Bien qu’il ait connu la chute spectaculaire du projet, le Luna Classic (LUNC) de Terra reste l’un des 30 crypto-actifs les plus importants avec une capitalisation boursière d’environ 1,65 milliard de dollars.

Le fondateur de Terra, Do Kwon, est recherché par les autorités sud-coréennes, et on ignore actuellement où il se trouve. Dans le même temps, les données on-chain de la blockchain Terra suggèrent que le fondateur de Terra a profité de la forte valorisation du jeton Luna et continue d’encaisser les fonds présents sur ses “shadow wallets”.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: