Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Un resto fait sa première transaction Bitcoin grâce… au co-fondateur de Ledger!

Photo: Restaurant Le Bien Aller
Photo: Restaurant Le Bien Aller

Il y a quelques jours, je suis tombé sur un tweet d’Éric Larchevêque, le co-fondateur de Ledger que beaucoup de Français ont pu découvrir récemment dans l’émission Qui veut être mon associé sur M6. L’entrepreneur se réjouissait d’avoir pu dîner dans un restaurant français et d’avoir pu régler sa facture en Bitcoin.

Et il est bien vrai qu’à l’heure actuelle, les établissements qui acceptent le BTC ne sont pas légion dans l’hexagone. Nous avons donc saisi l’occasion pour donner un coup de projecteur sur Le Bien Aller, ce restaurant qu’on trouve en Sologne, à Aubigny-sur-nère, une ville de 6 000 âmes située dans le Cher, à deux heures de route au Sud de la capitale. Comment se fait-il que ce resto accepte le Bitcoin?

Pour comprendre, il suffit de regarder qui est aux commandes de cet établissement familial. Il s’agit du propriétaire Kévin Achard, un jeune passionné de Bitcoin qui opère cette table avec son associé, le "maître-restaurateur" Jérôme Godon.

Cela fait plus de deux ans que Kévin a décidé d’accepter les paiements en Bitcoin dans son restaurant, mais il aura fallu le hasard de la vie pour que ce soit le co-fondateur de Ledger lui-même qui réalise la toute première transaction de son établissement.

“Je m’intéresse au Bitcoin depuis 2016, ça m’a donc semblé très naturel d’allier ma passion pour cette cryptomonnaie à mon métier de restaurateur, j’ai simplement apposé un autocollant “Bitcoin accepté ici” sans faire plus de communication”, explique le crypto-enthousiaste de 29 ans.

Lire aussi: Ledger: l'avenir de la fintech française?

Cryptonews a contacté Éric Larchevêque pour en savoir plus. Il nous a confié qu’il s’est retrouvé au Bien Aller non pas grâce au Bitcoin, mais plutôt grâce à la bonne réputation de l’établissement.

“Je cherchais un restaurant dans la région, et je l’ai choisi par sa carte et ses bonnes notes sur Google Maps”, explique l’investisseur en série.

Kévin n’est pas vraiment étonné que cette transaction crypto soit la première en plus de deux ans. “D’une part, il faut bien comprendre que nous sommes loin de Paris, dans une petite ville, et d’autre part il y a aussi le fait que peu de gens qui ont des bitcoins veulent les utiliser. J’ai plein d’amis qui en possèdent, qui savent très bien qu’ils peuvent payer en BTC au resto, mais ils veulent tous garder leurs satoshis et préfèrent se débarrasser de leurs euros quand ils viennent. C’est là qu’on voit que le Bitcoin est encore pour le moment considéré comme une valeur refuge, exactement comme l’or.”

Un resto fait sa première transaction Bitcoin grâce… au co-fondateur de Ledger! 101
Un Blue Ledger / Photo: Ledger.com

Le jeune propriétaire utilise pour l’instant uniquement le protocole Bitcoin pour les paiements.

“J’ai vu des commentaires sous le tweet d’Éric qui évoquaient un temps de 30 minutes pour valider les transactions. Je sais très bien que je pourrais utiliser un protocole comme le Lightning Network pour aller plus vite, mais au regard du nombre de transactions cryptos qu’on a pour le moment, je m’en accommode. La confirmation de la transaction a pris au total quinze minutes.”

Nous avons demandé au co-fondateur de Ledger quelles seraient selon lui les conditions nécessaires pour que Kévin soit rejoint par des milliers d'autres commerçants qui accepteraient les paiements en crypto.

“C’est un peu l’œuf ou la poule, et je n’ai pas l’impression que la situation ait vraiment évolué depuis 2015. Je pense que l’adoption des paiements en crypto, que ce soit en physique ou en ligne, passera d’abord par les stablecoins (de type Libra ou crypto-euro à venir).

D’autre part, pour Éric Larchevêque “La tokenisation des grandes monnaies mondiales est à son sens inéluctable, et sera le cheval de Troie d’une adoption des cryptos décentralisées telles que le Bitcoin”.

Si jamais vous passez par le Cher et que vous avez envie de déguster une bonne blanquette de veau à l’ancienne ou un risotto au vin blanc et salpicon de légumes, vous savez désormais qu’il y a une bonne adresse où vous et vos BTC serez les bienvenus...

Le Bien Aller
3, rue des dames
18700 Aubigny-sur-nère

Plats du restaurant Le Bien Aller / Photo: gracieuseté
Plats du restaurant Le Bien Aller / Photo: gracieuseté

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

  • Sur Coinhouse (Zone SEPA Europe et citoyens français).
  • Sur Switchere (Achat direct par carte de crédit, sauf au Canada)
  • Sur BitBuy (Uniquement au Canada).
  • Sur BC Bitcoin (Europe, Canada).
  • Sur eToro (Sauf au Canada).

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Accumuler des cryptos en jouant au poker

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles