Une anomalie sur la blockchain Ethereum (ETH) a affecté la finalité des transactions

| 3 min read
Source : Adobe

Un incident s’est produit sur la blockchain Ethereum dans la journée du 11 mai, interrompant la finalisation des transactions durant une trentaine de minutes. Bien que de nouveaux blocs aient été proposés sur la Beacon chain, aucune transaction n’a pu être confirmée durant cet intervalle de temps.

Faut-il s’inquiéter d’une panne généralisée sur Ethereum ? 

La finalité permet d’assurer que les transactions cryptos ne peuvent pas être inversées ou annulées après leur exécution, garantissant que les transactions effectuées sur la blockchain ne seront pas perdues. La finalité est utilisée pour mesurer le temps qu’il faut attendre pour obtenir une garantie raisonnable que les transactions ne seront ni annulées ni modifiées. Les protocoles blockchain affichent généralement la finalité probabiliste des transactions, les transactions devenant “de plus en plus définitives” au fil du temps à mesure que davantage de blocs sont confirmés.

L’incident en question a été détecté entre les époques Ethereum 200 552 à 200 554 lorsqu’une baisse brutale des attestations a été observée. Fort heureusement, la situation s’est résolue sans difficulté et l’un des principaux développeurs d’Ethereum, Preston Van Loon, a annoncé sur Twitter que la finalité avait été restaurée.

Au mois de mars, un problème similaire avait déjà été détecté sur le testnet Goerli avant le déploiement de la mise à niveau Shapella. La mise à niveau Shapella, qui a permis l’achèvement de la transition du réseau vers un protocole de preuve d’enjeu, a été déployée avec succès sur le réseau principal le 12 avril.

La décentralisation est-elle la solution ?

Pour l’instant, la cause exacte de cet incident n’a pas pu être déterminée mais les développeurs d’Ethereum ont assuré qu’ils faisaient leur possible pour résoudre le problème et assurer que d’autres incidents similaires ne se reproduisent pas à l’avenir.

Superphiz, consultant pseudonyme d’Ethereum, a noté sur Twitter que cette anomalie illustre a nouveau l’utilité de la décentralisation. Il a noté que la “diversité des clients” était l’une des principales raisons pour lesquelles l’impact de ce problème avait été limité et la durée de la perte de la finalité a été si brève. Cependant, il a également souligné que la perte de finalité aurait pu être complètement évitée si aucun client ne disposait de plus de 33% de contrôle sur les validateurs.

La diversité des clients fait référence au nombre de clients logiciels disponibles pour les validateurs de réseau, et une plus grande diversité signifie un réseau plus sécurisé et plus robuste pour les validateurs. Superphiz a également ajouté que la diversité des clients n’est qu’une facette de l’application de la décentralisation. Deux autres aspects importants se situent au niveau des validateurs et des producteurs de blocs.