Accueil ActualitésActualités Blockchain

Une carte pour voir l'écosystème blockchain français

Carte de l'écosystème blockchain français

Voici la première cartographie de l'écosystème blockchain français. Elle a été réalisée par Smart Carbon, la première agence de relations publiques et d'évènementiel en France exclusivement consacrée à la blockchain qui édite l'annuaire La French Chain qui a récolté ces données auprès de 115 start-up référencées à ce jour (11 n’ont pas communiqué leur adresse)

Une carte pour voir l'écosystème blockchain français 101
Carte de l'écosystème blockchain français

En cliquant sur les drapeaux bleus, une fenêtre s'ouvre sur la carte et donne le nom de la start-up, son adresse et son site internet.

“Le but de cette carte est de présenter au grand public des informations factuelles sur l'écosystème blockchain français, une denrée dont nous manquions cruellement jusqu'à présent, explique Alexis Choron, président de theWeb3 Blockchain Accelerator région Sud PACA. Elle s'adresse à toute personne ou entreprise s'intéressant à la blockchain et souhaitant disposer de données concrètes sur la manière dont est composé et se structure l'écosystème”.

Alexis Choron, CEO de Smart Carbon, l'agence qui a lancé il y a quelques semaines le 1er annuaire français de la blockchain nous a confirmé que d'autres cartes étaient en préparation (notamment une sur les différents types de services et prestations proposées par les start-up blockchain existantes).

“En dehors de référencer les start-up pour leur donner de la visibilité et les faire connaître à leurs futurs clients, une des raisons pour laquelle Smart Carbon a décidé de créer et d'éditer cet annuaire des acteurs français de la blockchain est de pouvoir extraire des données utiles et pertinentes sur cet écosystème et les mettre gratuitement à la disposition de tout un chacun pour avoir une meilleure idée de la manière dont cet écosystème se structure, continue Alexis Choron. Avoir une cartographie à un instant t de cet écosystème permet de mieux le comprendre, l'appréhender et anticiper son évolution”.

L’homme d’affaires a constaté que l'écosystème est géographiquement hétérogène et que deux zones géographiques se distinguent dès à présent par leur dynamisme dans la blockchain et regroupent à elles seules plus de la moitié des start-up de l'hexagone, à savoir Paris et la région parisienne (avec 45 entreprises) et Marseille et les Bouches-du-Rhône (12 entreprises).

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles