Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Le Venezuela envisage de déplacer ses réserves en Bitcoin et en Ethereum

Par Tim Alper
Le Venezuela envisage de déplacer ses réserves en Bitcoin et en Ethereum 101
Source: iStock/imageoptim

Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a déclaré que son pays travaillait sur un système de paiement national et international utilisant des cryptomonnaies.

L’État latino-américain en difficulté a vu le commerce s’interrompre alors que les sanctions imposées par les États-Unis continuent de sévir. Les emprunts internationaux sont en hausse et le pays a du mal à les rembourser. Mais Maduro et son gouvernement restent convaincus que les cryptomonnaies aideront le pays à sortir de son bourbier financier.

Selon un article du média Ultimas Noticias et un article publié par NTN24, Maduro prévoit d’utiliser des cryptomonnaies pour payer ses dettes aux deux plus grands créanciers du pays, la Chine et la Russie.

S’adressant en direct à la télévision, il a déclaré,

“Nous négocierons [avec nos créanciers] en utilisant des cryptomonnaies.”

Le président a ajouté qu'il dévoilerait des détails supplémentaires sur ses plans de paiement en cryptos "dans les prochains jours".

Bien que le gouvernement ait mis au point sa propre cryptomonnaie basée sur le pétrole appelée Petro, Moscou a plus tôt cette année rejeté l’idée de traiter avec le jeton de Maduro. On pense également que Beijing est tiède à propos du Petro - principalement en raison de la sévérité des sanctions imposées par les États-Unis et imposées aux États et aux entreprises qui utilise cette crypto.

Cependant, comme rapporté par Cryptonews, on pense que l'État vénézuélien est «assis sur une réserve» de bitcoins et d’ethers accumulés par l'un de ses producteurs de pétrole - et pourrait envisager d'utiliser ces fonds et d'autres avoirs en cryptomonnaie si la Russie et la Chine en manifestaient la volonté.

Maduro a déclaré que les sanctions américaines ont laissé le Venezuela sans autre choix que de «renégocier» avec ses créanciers. Le président a déclaré que "les transactions financières ont été compliquées avec le reste du monde", mais a ajouté que son plan reposant sur la cryptomonnaie aidera le pays à "maintenir [le flux] d'importations et d'exportations".

Par ailleurs, Joselit Ramírez, directeur de Sunacrip, l’agence de cryptomonnaie du gouvernement vénézuélien, a déclaré que le Petro pouvait désormais être utilisé dans les contrats immobiliers nationaux.

Selon Noticas24, Ramírez a déclaré que les contrats de logement de Petro sont maintenant prêts, et a affirmé qu'un propriétaire foncier avait déjà payé un entrepreneur pour construire une maison grâce au Petro.

Ramírez a dit:

"C'est la première fois au monde qu'un citoyen utilise une cryptomonnaie comme mécanisme de paiement pour une maison."

Lire aussi: Les Argentins pourront acheter des cryptos sur Huobi Argentina et Comment conserver des Bitcoins?

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles