Accueil Actualités

Venezuela: la plateforme d'envoi de fonds transfrontaliers s’ouvre au même moment que le boom des cryptos

Par Tim Alper
Venezuela: la plateforme d'envoi de fonds transfrontaliers s’ouvre au même moment que le... 101
Source: iStock/omersukrugoksu

Les cryptomonnaies font de nouveau les manchettes au Venezuela - avec une chaîne de pharmacies prête à accepter le crypto-paiement, une plateforme de crypto-remise gérée par le gouvernement désormais «pleinement opérationnelle», et un grand magasin respectueux qui revendique le succès des paiements en cryptos.

Comme indiqué précédemment, la Superintendencia Nacional de Criptoactivos (Sunacrip) du Venezuela, l’organisme de réglementation de la cryptomonnaie du pays, travaille sur une plateforme d’envoi de fonds appelée Patria depuis le début de l’été. Sunacrip avait précédemment annoncé que Patria permettrait aux personnes basées à la fois dans le pays et à l'étranger d'envoyer du Bitcoin et Litecoin aux résidents du Venezuela.

Et dans une récente interview à la radio publique, le chef de Sunacrip, Joselit Ramírez, a déclaré aux auditeurs que Patria était désormais "pleinement opérationnelle". Il a ajouté que Patria permettrait aux citoyens de "n'importe quel pays du monde" d'envoyer des jetons, et constituait le "moyen le plus simple et le plus sûr" envoyer de l'argent aux Vénézuéliens.

Parallèlement, Dash a annoncé le lancement d'un projet pilote avec Farmarket, une chaîne de pharmacies comptant 22 succursales, principalement dans la capitale, Caracas. La société américaine a annoncé que le projet pilote se déroulerait sur deux mois dans les trois "meilleurs magasins" de Farmarket, avec un "déploiement pour l’ensemble de la chaîne qui devrait être achevé d’ici à la fin de 2019."

Selon une publication officielle, Dash a annoncé qu’elle déploierait son système XpayCash pour permettre le paiement en Dash et «d’autres monnaies cryptographiques» dans plusieurs endroits.

Le grand magasin vénézuélien Traki affirme pour sa part avoir traité 1 000 transactions de cryptomonnaies depuis mars de cette année. Criptonoticas, responsable du département crypto de Traki, a déclaré que Bitcoin était le jeton préféré des acheteurs, suivi de Dash et de Litecoin.

La semaine dernière, Traki a signé un accord avec Pundi X prévoyant que les 49 magasins vénézuéliens de Traki soient équipés de matériel de point de vente alimenté par la chaîne de blocs XPOS, permettant ainsi le paiement en magasin dans neuf cryptomonnaies. Traki a commencé à accepter les paiements en BTC et quatre autres cryptomonnaies l’année dernière, avec l’ajout de la prise en charge du Petro au Venezuela plus tôt cette année.

Lire aussi: L'opérateur mobile autrichien A1 accepte maintenant les paiements en cryptos

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles