Accueil Actualités

Le Venezuela parie sur le crypto-tourisme et le Paraguay lance un projet de minage géant

Par Tim Alper
Le Venezuela parie sur le crypto-tourisme et le Paraguay lance un projet de minage géant 101
Source: iStock/apomares

Le président vénézuélien Nicolás Maduro a annoncé que les touristes qui sont fans des plages du pays seront désormais en mesure de régler leurs factures en cryptomonnaies.

Les médias officiels citent Maduro, affirmant que la décision ne s'applique qu'à certaines "zones économiques", incluant les endroits les plus achalandés par les touristes, notamment les plages de l'état de Falcón (nord), l’île Margarita et l’île La Tortuga, ainsi que l'archipel de Los Roques.

Maduro a déclaré que la monnaie nationale, le bolivar, ne serait plus acceptée dans ces régions, et que "tous les services fournis, des billets d'avion aux hôtels, en passant par les croisières, la nourriture et les souvenirs" devraient être réglés en devises internationales conventionnelles ou en «cryptomonnaies mondiales» - faisant probablement référence à des cryptos largement acceptées, tels que Bitcoin, Litecoin, etc.

Contribution voyages et tourisme au PIB du Venezuela :

Le Venezuela parie sur le crypto-tourisme et le Paraguay lance un projet de minage géant 102
Source: The World Travel & Tourism Council

La crise économique au Venezuela continue de s’aggraver, l’hyperinflation faisant baisser la valeur du bolivar. Le gouvernement a tenté de riposter en émettant une cryptomonnaie soutenue par l'État, le Petro, adossée à ses réserves pétrolières. La demande de pétrole vénézuélien a fortement chuté ces dernières années, provoquant un chaos financier dans un pays qui tire l'essentiel de ses revenus des exportations de pétrole.

Ailleurs en Amérique latine, alors que les mineurs chinois et russes fermeraient massivement leurs installations de minage, le gouvernement du Paraguay contrecarre la tendance en donnant le feu vert à ce qui deviendra "la plus grande ferme de minage au monde en termes de superficie", selon l'International Business Times.

La nouvelle installation, construite dans le cadre d'une initiative sud-coréenne, couvrira 50 000 m² de terres adjacentes au barrage hydroélectrique d'Itaipu. La capacité de la centrale a été portée à 103 TWh en 2017. On sait que le Paraguay dispose d'un excédent énergétique et exporte environ 90% de sa production électrique vers les pays d'Amérique latine et les nations océaniques. Au Paraguay, environ 70% de l’énergie est produite par des centrales hydroélectriques.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles