Accueil ActualitésActualités Altcoin

Certains partenaires de Libra restent dubitatifs

Par Fredrik Vold
Certains partenaires de Libra restent dubitatifs 101
Source: iStock/whyframestudio

Alors que le projet Libra de Facebook prétend susciter un «flot» d'intérêt, plusieurs de ses partenaires semblent rester plus prudents.

La nouvelle crypto, qui fait la une des journaux depuis son lancement la semaine dernière, met de l’avant la force de ses 28 membres fondateurs. Toutefois, selon le New York Times, tous les partenaires ne semblent pas être aussi impliqués que les autres. L’article a souligné que les entreprises partenaires ont rejoint l'effort en signant des accords non contraignants avec Facebook, et que de nombreux partenaires l'ont fait en sachant qu'ils n'étaient nullement obligés d'utiliser ou de promouvoir la cryptomonnaie.

Des responsables anonymes de sept des sociétés auraient déclaré au journal qu'il serait facile de revenir en arrière s'ils «n'aimaient pas la direction qui allait être prise». Comme indiqué précédemment par Cryptonews.com, la Libra de Facebook fait face à une série d'obstacles réglementaires, qui est de loin ce qui fait le plus peur à certains de ses partenaires. Facebook et Libra sont en attente de deux audiences du Parlement américain en juillet.

Selon le livre blanc de Libra, ils espèrent compter environ 100 membres de l'Association Libra d'ici le lancement prévu au premier semestre 2020. Pour adhérer à l'Association, les entreprises sont obligées de payer au moins 10 millions de dollars, ce qui donne également un droit de devenir l'un des nœuds de validation qui «ont le pouvoir ultime» de prendre des décisions concernant le projet. Cependant, comme l'a souligné le New York Times, aucune somme d'argent n'a encore été versée. Selon l’article, certains partenaires ont indiqué qu'ils décideraient de payer ou non et rejoindraient la nouvelle association Libra après la clarification de nouveaux défis réglementaires.

En réponse, le porte-parole de Facebook, Dante Disparte, a déclaré que la société avait constaté "un énorme flot d'entreprises" intéressées depuis l'annonce de la semaine dernière. Il a ajouté que l'Association Libra "aura très probablement une liste d'attente" pour les entreprises qui souhaitent figurer parmi les 100 membres avec lesquels elles prévoient de commencer lors du lancement de la crypto l'année prochaine.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles