Un informateur affirme que Twitter aurait trompé Elon Musk au sujet des bots

L'ancien responsable de la sécurité de Twitter a dénoncé la plateforme de médias sociaux, affirmant que ses pratiques de sécurité présentent d’importantes vulnérabilités et qu'elle a trompé le gouvernement américain et Elon Musk sur ce sujet.

Source: AdobeStock / Ascannio

Peiter Zatko, qui a dirigé le département de sécurité de Twitter jusqu'en janvier, a déposé une plainte auprès de la Federal Trade Commission, de la Securities and Exchange Commission et du ministère de la justice. Une copie expurgée du document de 84 pages a été partagée par CBS News.

La plainte de M. Zatko, qui est également un célèbre pirate informatique connu sous le nom de "Mudge", affirme que la plateforme de médias sociaux présente des "déficiences extrêmes et flagrantes" en matière de sécurité, de confidentialité et de modération du contenu. Il accuse également les dirigeants de Twitter d'avoir menti aux régulateurs fédéraux sur la solidité de son plan de sécurité.

Le document aborde également la saga Elon Musk-Twitter, accusant la société de médias sociaux d'avoir "menti sur les bots à Elon Musk".

"Un exemple récent de fausses déclarations de Twitter concerne la tentative de rachat très médiatisée d'Elon Musk depuis avril 2022", indique la plainte. Musk a exprimé des doutes sur l'exactitude de l'affirmation de Twitter selon laquelle moins de 5 % des comptes sont des "bots", une information que le PDG Parag Agrawal a démenti.

Le tweet d'Agrawal était un mensonge, a affirmé Zatko, qui a ajouté :  

"Musk a raison : les dirigeants de Twitter sont peu ou pas du tout incités personnellement à "détecter" ou à mesurer avec précision la prévalence des bots liés aux spams."

Agrawal a répondu aux accusations dans un prétendu courriel envoyé aux employés, qui a été publié sur Twitter par le journaliste de CNN Donie O'Sullivan.

Selon cette lettre, 

"Nous examinons les affirmations qui ont été publiées, mais tout ce qui a été déclaré jusqu'à présent est un faux. Le récit est criblé d'incohérences et d'inexactitudes, et présenté sans contexte important."

Comme indiqué, Musk a fait part de son offre d'achat le 14 avril, proposant d'acheter 100 % des actions de la société pour 54,20 USD par action. Si le conseil d'administration de Twitter s'est d'abord montré sceptique à l'égard de l'opération, la société a accepté le rachat de 44 milliards de dollars après que M. Musk a confirmé un plan de financement comprenant 21 milliards de dollars issu de ses propres fonds.

Toutefois, à la mi-mai, Musk a annoncé qu'il mettait l'opération "en attente" jusqu'à ce qu'il soit clair que moins de 5 % des utilisateurs quotidiens de la plateforme soient des bots.

Début juillet, Musk a officiellement annoncé qu'il se retirait de l'accord, mais Twitter a poursuivi le milliardaire pour violation du contrat, demandant à un tribunal d'ordonner au PDG de Tesla de mener l'accord à son terme. Le procès aura lieu le 17 octobre pendant cinq jours.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: