Accueil ActualitésActualités Ethereum

Le concurrent de Wikipedia laisse tomber Ethereum pour EOS

Par Fredrik Vold
Le concurrent de Wikipedia laisse tomber Ethereum pour EOS 101
Source: iStock/Mukhina1

Everipedia, la nouvelle plateforme qui veut bousculer Wikipedia, a décidé de ne plus utiliser la blockchain d’Ethereum au profit de celle d’EOS.

Le concurrent de Wikipedia laisse tomber Ethereum pour EOS 102
Capture d’écran d’Everipedia.

La société basée à Los Angeles (Californie), vient de lancer sa version décentralisée de l'encyclopédie Wikipedia sur laquelle les contributeurs sont récompensés par des jetons QI quand ils rédigent et éditent des articles sur la plateforme.

Décrit comme «une fourche (fork) de Wikipédia», Everipedia espère que les incitatifs sous forme de jetons aideront à faire de la plateforme une source d’information meilleure et plus fiable que ne l’est aujourd'hui Wikipedia. L’équipe estime par ailleurs que la nature décentralisée de la nouvelle plateforme la rendra insensible à la censure et la mettra à l’abri des «contrôleurs bureaucrates».

Selon des articles publiés par le média The Atlantic, il existe un «monde caché de personnes» dont le travail consiste à éditer des articles de Wikipédia pour de l'argent. Le modèle d'incitation introduit par Everipedia vise à résoudre au moins partiellement ce problème en permettant à tous les contributeurs d'être récompensés pour le travail qu'ils ont effectué.

L’équipe Everipedia a déclaré au site The Next Web que la construction de la nouvelle plateforme sur la blockchain Ethereum s’était révélée «difficilement réalisable», principalement en raison du problème de la scalabilité. «Tout ne fonctionne pas encore et n’est pas prêt sur la plateforme EOS, mais c'est la même chose avec Ethereum», a déclaré l’équipe, ajoutant que le projet était encore en cours.

«Les solutions concernant la scalabilité sont toujours en cours de développement, le stockage, la RAM et les coûts de bande passante variant énormément. De toute évidence, les choses doivent être améliorées et les aspects économiques résolus», a déclaré l’équipe d’Everipedia.

Everipedia a également fait la une des journaux en décembre dernier en annonçant le recrutement de Larry Sanger, le co-fondateur de Wikipédia. Dans une déclaration à la presse à l’époque, celui-ci avait déclaré qu’il considérait Everipedia comme «la prochaine étape de l’évolution des encyclopédies», ajoutant que «cela ouvre tellement de portes lorsque l’information est vraiment décentralisée et offerte dans un protocole tel que la blockchain».

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles