Les pays dans lesquels le Bitcoin est interdit ou légal

Romaric Saint-aubert
| 5 min read
Avertissement : Les investissements dans les crypto-monnaies sont sujets à des fluctuations de valeur importantes et peuvent entraîner des pertes. Les informations fournies ici ne constituent pas un conseil financier, et il est recommandé de consulter un professionnel avant de prendre toute décision d'investissement.

Quand vous vous préparez à acheter des Bitcoins, l’un de vos premiers réflexes devrait être de vérifier si c’est légal ou non de le faire dans votre pays. Si vous avez déjà la réponse, mais que vous êtes curieux de savoir ce qui en est réellement…

countries where bitcoin is banned or legal

 

Quand vous vous préparez à acheter des Bitcoins, l’un de vos premiers réflexes devrait être de vérifier si c’est légal ou non de le faire dans votre pays. Si vous avez déjà la réponse, mais que vous êtes curieux de savoir ce qu’il en est dans d’autres pays, lisez la suite ! Bitcoin n’est pas seulement légal ou illégal – en fait, dans de nombreux cas, il n’est tout simplement pas réglementé du tout.

La légalité de Bitcoin dans le monde entier peut être visualisée sur cette carte :

Countries where bitcoin is banned or legalLegal map of your own country but are curious for the rest of them, read on! Bitcoin and other cryptocurrencies. Source: Coin.dance

Pays où Bitcoin est interdit

Les bitcoins et les cryptomonnaies sont généralement les bienvenus dans la plupart des régions du monde. Néanmoins, certains pays les ont effectivement interdits ou restreints. Que ces interdictions aient été imposées en raison de la nature décentralisée des Bitcoins, de la menace perçue pour leur système financier actuel ou simplement du fait que des réglementations appropriées ne sont pas encore approuvées, au moins neuf pays en mars 2019 avaient pris cette décision. Il s’agit des suivants :

  • Afghanistan
  • Pakistan
  • Algérie
  • Bolivie
  • Bangladesh
  • La république de Macédoine
  • Arabie Saoudite
  • Vanuatu
  • Vietnam

Voici les liens pour vous procurer le livre “Investir avec succès dans Bitcoin et les cryptomonnaies” :

 

Outre les pays où Bitcoin est interdit, il existe également des pays où Bitcoin est quelque peu restreint et ne peut ni être échangé ni utilisé comme moyen de paiement. Dans de tels États, les banques et autres fournisseurs de services financiers ne sont pas autorisés à traiter avec les plateformes d’échange et les sociétés de cryptomonnaies, et dans certains cas plus extrêmes, ces pays ont même interdit les échanges de cryptomonnaies (comme en Chine, par exemple).

  • Chine
  • Inde
  • Équateur
  • Indonésie
  • Maroc
  • Zambie
  • Népal
  • Egypte
  • Samoa américaines
  • Qatar

Notez que malgré les interdictions et les restrictions, ces lois n’ont pas éliminé Bitcoin ou d’autres transactions de cryptomonnaies et leur utilisation. En raison de la nature décentralisée des cryptomonnaies, il est tout simplement impossible de les interdire complètement. Beaucoup de personnes dans ces pays utilisent encore des sites tels que LocalBitcoins, Paxful ou Bisq pour échanger ces cryptomonnaies avec d’autres, comme en témoignent les volumes de transactions sur ces plateformes.

Local Bitcoins trading volume ChinaLocalBitcoins trading volume in China. Source: Coin.dancepaxful trading volume in IndiaPaxful trading volume in India. Source: Coin.danceLocalBitcoins Saudi Arabia trading volumeLocalBitcoins trading volume in Saudi Arabia. Source: Coin.dance

Cela ne fait que prouver qu’aucun gouvernement ne détient le pouvoir d’interdire véritablement Bitcoin à moins d’interdire l’utilisation d’Internet dans l’ensemble du pays.

Pays où le bitcoin est légal

Sur une note positive, la recherche montre qu’il existe au moins 111 États où les cryptomonnaies sont reconnues par la loi et légales.

Par exemple, de grands pays tels que les États-Unis et le Canada adoptent une attitude généralement favorable envers les cryptomonnaies, tout en cherchant à faire respecter les lois anti-blanchiment d’argent et à prévenir la fraude. Pendant ce temps, au sein de l’Union européenne, les États membres ne sont pas autorisés à lancer leur propre cryptomonnaie, mais les échanges de cryptomonnaies sont encouragés à être légalisés et à se conformer à la réglementation.

À partir de mars 2019, les pays les plus favorables à Bitcoin sont :

  • Japon
  • Gibraltar
  • Malte
  • Ukraine
  • Suisse
  • Les Pays-Bas
  • Lituanie
  • Estonie
  • Le Royaume-Uni
  • Allemagne
  • Bermudes
  • La Slovénie
  • Singapour
  • Géorgie
  • Biélorussie
  • Hong Kong


Pays où Bitcoin n’est ni légal ni illégal

Certains pays n’ont toujours pas décidé quoi faire avec Bitcoin. Dans de tels cas, l’utilisation de Bitcoin est légale dans le sens où vous pouvez en posséder, mais il n’y a pas de règles claires ou de protection légale concernant le statut de Bitcoin. Ces pays sont en train de créer un cadre juridique pour Bitcoin et les cryptomonnaies, ou ont adopté une approche attentiste. Ces pays “indécis” comprennent :

  • Albanie
  • Andorre
  • Argentine
  • Barbade
  • Colombie
  • Guinée Française
  • Gabon
  • Jamaïque
  • Jordan
  • Kazakhstan
  • Kenya
  • Kosovo
  • Kirghizistan
  • Malaisie
  • Les Maldives
  • Maurice
  • Nigeria
  • Panama
  • Le Paraguay
  • Pérou
  • Tunisie
  • Émirats arabes unis
  • Tanzanie
  • Uruguay

Les craintes d’une répression généralisée de la cryptomonnaie ont eu un effet durable sur Bitcoin. En raison de cela, de nombreuses personnes se méfient de ce système sans confiance et préfèrent s’en remettre aux systèmes traditionnels.

Cependant, un nombre croissant de gouvernements choisissent d’adopter l’innovation numérique et jouent un rôle dans l’industrie. En même temps, les pays qui s’opposent au secteur émergent risquent d’être laissés pour compte. Ironiquement, ces pays font déjà partie des pays les plus pauvres du monde et la répression généralisée du Bitcoin et des cryptomonnaies ne semble pas produire de résultats favorables pour améliorer leur situation. Au contraire, adopter une réglementation favorable envers les entreprises de cryptomonnaies présente une excellente opportunité d’apporter de l’innovation, du capital, des recettes fiscales et d’améliorer le niveau de vie de l’ensemble de la population.

Suivez nos liens d’affiliés pour :

Acheter des cryptomonnaies

  • Sur OKX (France, Belgique, Suisse).
  • Sur BitBuy (Uniquement au Canada).
  • Sur Bitget (Europe, Canada).
  • Sur eToro (Sauf au Canada).

L’investissement crypto est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que DASP, enregistré auprès de l’AMF. L’investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Aucune protection des consommateurs.

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l’argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).