BTC -0.27%
$64,409.57
ETH -1.32%
$3,417.27
SOL 2.29%
$164.15
PEPE -3.25%
$0.000011
SHIB -2.27%
$0.000017
DOGE -1.65%
$0.11
XRP -3.83%
$0.55

La blockchain Solana s’est arrêtée pendant 5 heures : Que s’est-il vraiment passé ?

Charles Ledoux
| 2 min de lecture

solana-adresses-records

La blockchain Solana a connu une nouvelle interruption de près de cinq heures. Découvrez pourquoi.

La blockchain Solana connait une nouvelle panne.

Le réseau Solana a connu une énième interruption et panne de réseau dans la journée du 6 février 2024.

Cette nouvelle panne aura duré 4 heures et 46 minutes, durant lesquelles aucune transaction n’était possible.

Pour rappel, Solana a connu de nombreuses pannes similaires, la première remontant au 2 septembre 2021. Depuis, 18 autres pannes (dont celle d’hier) ont interrompu la blockchain.

La blockchain Solana a donc repris ses services, comme l’indiquent son statut et la publication de leur rapport sur l’incident.

“La panne a commencé vers 9 h 53 UTC, pendant 5 heures. La production de blocage sur la bêta du réseau principal Solana a repris à 14:57 UTC, suite à une mise à niveau réussie vers la v1.17.20 et un redémarrage du cluster par les opérateurs de validateurs. Les ingénieurs continueront de surveiller les performances à mesure que les opérations du réseau seront restaurées.” Indique le rapport.

Que s’est-il passé ?

D’après les équipes de Solana, une enquête est toujours en cours.

“Les principaux contributeurs travaillent sur un rapport de cause profonde, qui sera rendu disponible une fois terminé. Des ingénieurs de tout l’écosystème étudient une panne sur le mainnet-bêta.” Écrivent-ils.

Néanmoins, d’après Matthew Sigel, responsable de la recherche sur les actifs numériques chez VanEck, “le chargeur BPF, le «filtre à paquets Berkley», qui est le mécanisme pour déployer la mise à niveau et exécuter des programmes sur Solana” aurait alors échoué.

“Cela semble concerner un SMID précédent (Solana Improvement Proposal) qui a modifié certaines des fonctionnalités, y compris l’ajout d’un bloqueur pour empêcher les métadonnées d’être utilisées dans le BPF, car il n’était plus nécessaire. Ceci provient de la mise à niveau 0093 – il y avait une sorte de bug. Ce bug a été remarqué sur le testnet et un correctif a été créé, mais pas encore mis en œuvre en raison des tests. Il y a des spéculations que quelqu’un a déclenché manuellement ce bug.”

L’équipe Solana devrait donc réécrire les lignes de code du BPF. Ce logiciel doit être corrigé si le bug veut donc être évité dans le futur.

En effet, selon Sigel, “ceci est le résultat de la nature expérimentale et en constante évolution de Solana”. Il ajoute qu’il pense “qu’une solution à ce problème était déjà en cours de travaux.”

Malgré l’interruption et le redémarrage du réseau, le prix du SOL n’a presque pas bougé. Il est même remonté au-dessus des 90 dollars dans la nuit du 6 au 7 février.


Source : TheBlock


Sur le même sujet :