13 juil. 2018 · 2 min read

Près de 80% des ICO sont des arnaques, mais elles récoltent moins de fonds

Une nouvelle étude démontre que les ICO sont souvent utilisées par des gens souhaitant récolter de l’argent rapidement avant de disparaître de la circulation. Un total de 78% des ICO en 2017 ont été identifiées comme étant des « arnaques » selon l’étude, et seulement 15% environ ont été listées sur des exchanges.

Source: iStock/Andrey Tolkachev

La firme conseil en ICO Satis Group, qui a récemment publié l’étude, démontre que le pourcentage restant des ICO, sont soit mortes ou ont échoué.

Cryptos listées (en $M USD), $50M+ Market Cap

La différence est que celles qui ont échoué ont vu leurs équipes abandonner le processus et/ou ont remboursé les investisseurs suite à un financement insuffisant, et celles qui sont mortes n’ont été listées sur aucun exchange et n’ont fait aucune contribution dans Github au cours des trois mois précédents.

Nombre d’ICO, classées par CoinMarketCap

Un point intéressant, les ICO « arnaques » semblent récolter moins de financement que les ICO légitimes. Sur un total d’environ 12 milliards de dollars US accumulés jusqu’à présent, environ 11% (1,3 milliards $US) sont allés à des arnaques identifiées. Ce chiffre descend lorsque l’on en exclut les arnaques majeures, de sorte qu’en bout de ligne, les arnaques identifiées se sont procurées 30 millions de dollars US en financement (environ 0,3% de l’ensemble du financement total récolté via des ICO).

L’étude démontre aussi que ceci est probablement dû au fait que la communauté effectue un excellent travail afin de repérer les arnaques et les ajouter aux listes appropriées. La majorité du financement récolté jusqu’à présent, environ 54%, est allé vers des ICO à succès (celles dont les devises ont été listées sur des exchanges qui demandent certains critères de base à être rencontrés).

Financement des devises listées (en $M USD), $50M+ Market Cap