Accueil ActualitésParole d'experts

Comment investir dans le Bitcoin en limitant la volatilité ?

Par Antonin
Comment investir dans le Bitcoin en limitant la volatilité ? 101

Cet article vous est présenté par Antonin, du site Apprendre à investir.

La volatilité désigne les fluctuations dans l’évolution des prix d’un actif.
Plus elle est forte, plus elle engendre de l’incertitude, et est parfois source de stress et de mauvaises décisions.

Lorsque la volatilité dépasse un certain seuil (qui sera différent pour chacun), sous le coup d’un niveau de stress trop élevé, notre cerveau fera tout pour y échapper, parfois en prenant les plus mauvaises décisions.

Les investisseurs vendent alors au plus mauvais moment, et la partie est alors terminée.
C’est la raison pour laquelle on entend souvent qu’il faut savoir gérer ses émotions et ne pas stresser, pour investir en bourse ou dans les cryptomonnaies.

Facile à dire quand tout va bien. Comme le disait Publilius Syrus :

"Tout le monde peut tenir la barre quand la mer est calme".

Achetez du Bitcoin en sécurité grâce à la plateforme régulée Coinhouse

Suite à la crise de 2008, plusieurs millions de PEA (Plan d’Épargne en Actions) ont été clôturés en France. Les investisseurs n’ont probablement pas pu supporter la volatilité engendrée par la crise.

Le problème, avec le Bitcoin (et les cryptomonnaies en général), c’est que même si son niveau de volatilité a baissé depuis son apparition, il est encore cinq à six fois supérieur à celui des actions.

Là où les actions peuvent baisser de -30 à -40%, le Bitcoin a connu plusieurs baisses de -80% ou plus en 10 ans. La volatilité est donc un sujet de préoccupation pour les crypto-investisseurs.

Heureusement, il est possible d’investir dans le Bitcoin en réduisant les effets de la volatilité.
Voici deux façons de limiter la volatilité, et de s’en faire un allié.

1. Le Dollar Cost Averaging, ou comment faire de la volatilité votre allié

Littéralement, Dollar Cost Averaging signifie « Moyenner le coût en Dollar ».

Le Dollar Cost Averaging est une façon d’investir qui consiste à investir régulièrement la même somme, et à ne jamais se préoccuper de l’évolution des cours.

Bien entendu, même si elle commence par « Dollar », cette méthode d’investissement est identique quelle que soit votre devise (Euro, Livre, Franc Suisse…).

En quoi le Dollar Cost Averaging (ou DCA) permet-il de faire de la volatilité votre allié ?

En quoi consiste le Dollar Cost Averaging (DCA) ?

Prenons une situation concrète : vous souhaitez investir 10 000 € dans le Bitcoin. Au lieu de vous demandez si c’est le bon moment pour investir, et d’investir « lorsque vous le sentez », vous allez répartir vos 10 000 € sur dix mois.

Le principal intérêt d’étaler votre investissement sur plusieurs mois est d’éviter d’investir au plus mauvais moment.

Car si vous investissez vos 10 000 € et qu’un krach survient deux mois plus tard, vos 10 000 € peuvent rapidement se transformer en 2 000 €, et mettre plusieurs années à revenir à leur valeur initiale.

Actuellement, le Bitcoin vient seulement de retrouver et approcher son sommet historique de décembre 2017.

Cela signifie que si vous aviez investi vos 10 000 € en 2017, au plus mauvais moment, vous auriez aujourd’hui tout juste récupéré votre investissement de départ.

Le DCA en action

Maintenant, imaginons que vous vous êtes servi du DCA pour investir. Vous avez donc investi 1 000 € par mois pendant 10 mois.

Voici comment se déroulent votre investissement avec la méthode du DCA sur 10 mois, entre décembre 2017 et septembre 2018, avec le nombre de bitcoins achetés par mois:
•16 décembre 2017 : 1 BTC vaut 16 376 € -> Vous achetez 1000/16 376 = 0,061 Bitcoins
•16 janvier 2018 : 1 BTC vaut 9 494 € -> Vous achetez 1000/ 9 494 = 0,105 Bitcoins
•16 février 2018 : 8 222 € -> 0,122 BTC
•16 mars 2018 : 6 747 € -> 0,148 BTC
•16 avril 2018 : 6 513 € -> 0,154 BTC
•16 mai 2018 : 7 070 € -> 0,141 BTC
•16 juin 2018 : 5 617 € -> 0,178 BTC
•16 juillet 2018 : 5 760 € -> 0,174 BTC
•16 août 2018 : 5 565 € -> 0,180 BTC
•16 septembre 2018 : 5609 € -> 0,178 BTC

Si l’on totalise les Bitcoins que vous avez achetés, vous avez 1,441 bitcoin en votre possession. Compte tenu du fait qu’un bitcoin vaut actuellement environ 16 000 € (mi-novembre 2020), votre portefeuille vaut 16 000 X 1,441 = 23 000 € environ.

Votre portefeuille a donc plus que doublé par rapport à votre investissement de départ (qui était de 10 000 €), alors que le Bitcoin vaut toujours autant que lorsque vous avez commencé à investir (environ 16 000 €).

Ce n’est pas si mal pour un investissement de 10 000 € trois ans plus tôt, en sachant que vous avez commencé à investir au pire moment possible !

Par comparaison, si vous aviez investi vos 10 000 € d’un coup, vous auriez acheté 10 000/16 376 = 0,610 BTC. Votre portefeuille naviguerait autour des 10 000 € (16 000 X 0,610), et n’aurai produit aucune performance depuis 3 ans.

Les bénéfices du DCA

Grâce au Dollar Cost Averaging, vous avez profité de la baisse régulière du Bitcoin pour en acheter bien plus qu’avec un investissement en une seule fois. Le DCA vous a permis, dans cet exemple, d’être 2, 3 fois plus riche qu’avec un investissement en une seule fois.

Vous avez « fait les soldes » lorsque son cours a chuté, et vous en avez largement profité lorsque son cours est remonté !

En investissant avec la méthode du DCA, vous avez fait de la volatilité votre alliée. Plus les cours baissent, plus vous pouvez acheter à bas prix, et plus cet avantage sera conséquent lors de la prochaine remontée des cours.

Ainsi, le DCA est une arme redoutable pour profiter de la volatilité des cours (que l’on parle de Bitcoin, ou bien de tout autre actif volatil d’ailleurs).

Bien entendu, vous pourriez me dire que si vous aviez investi au meilleur moment, par exemple en janvier 2017 (plutôt qu’en décembre 2017), les résultats auraient été tout autres.
En effet, si vous investissez avant une hausse spectaculaire, il vaut mieux investir en une seule fois, car votre capital entier profitera directement de la hausse à venir.

Mais nous n’avons pas de boule de cristal. Mon propos n’est pas d’affirmer que la méthode du DCA bat l’investissement en une seule fois, mais de constater que lorsqu’on cherche à réduire la volatilité d’un investissement, c’est une excellente option.

Si vous n’avez pas une somme à investir, mais des revenus mensuels, il est possible que vous utilisiez déjà le Dollar Cost Averaging sans le savoir, si vous investissez chaque mois la même somme.

Pour résumer, le Dollar Cost Averaging permet de tirer avantageusement parti des phases de forte volatilité :

  • Si le Bitcoin baisse, vous allez pouvoir acheter plus de bitcoins, pour la même somme.
  • Le DCA vous sécurise émotionnellement en vous assurant d’éviter les scénarios les plus défavorables. Car le plus grand danger qui guette l’investisseur, c’est lui-même.
  • Le DCA vous offre une certaine tranquillité d’esprit : vous n’avez pas à vous demander quand investir, si les cours actuels sont trop haut/suffisamment bas, ni à essayer de faire des prévisions hasardeuses.

2. Investir dans la tendance pour limiter la volatilité

Une autre manière de maîtriser la volatilité consiste à investir dans la tendance.

Concrètement, si le Bitcoin est en phase de hausse, votre portefeuille est investi en Bitcoin. Si le Bitcoin n’affiche pas de tendance haussière (et qu’il est en baisse), votre portefeuille reste cash (vous revendez vos bitcoins).

Cette manière d’investir dans la tendance tire parti de ce qu’on appelle le momentum. Le momentum désigne l’élan, et lorsqu’on parle de la tendance d’un actif, sa vélocité.
Par exemple :

  • Un actif qui a progressé de +50% depuis quelques mois a un momentum positif (la tendance est haussière).
  • Un actif qui a chuté de -50% depuis quelques mois a un momentum négatif (la tendance est baissière).
  • Un actif qui stagne a un momentum nul (il n’y a pas de tendance).

Le momentum est un phénomène largement étudié depuis deux siècles par les investisseurs et les universitaires.

Achetez du Bitcoin en sécurité au Canada grâce à la plateforme régulée BitBut

Quel est l’intérêt du momentum ? Plusieurs recherches ont démontré que lorsqu’un actif est en phase de hausse, il a plus de chance de poursuivre sa hausse à court ou à moyen terme, que de voir son cours baisser.

Comment investir dans le Bitcoin en limitant la volatilité ? 102

L’effet du momentum a été observé avec plusieurs types d’actifs (actions, obligations, or et matières premières, indices boursiers…).

Et la bonne nouvelle, c’est qu’il fonctionne également avec les cryptomonnaies, et notamment avec le Bitcoin, comme nous allons le voir.

La philosophie de l’investissement dans la tendance

L’investissement dans la tendance ne cherche à pas prévoir l’évolution des cours avec certitude, pour savoir exactement quand acheter ou quand vendre (ce qui est impossible, car personne n’a de boule de cristal).

L’objectif est de tirer parti de l’avantage statistique du momentum : nous savons qu’un actif en hausse a plus de chance de voir sa hausse se poursuivre à court/moyen terme, que de connaître une baisse.

Le momentum nous sert à observer si la tendance est haussière (afin d’investir) ou baissière (afin de se retirer lorsqu’elle commence à s’inverser). Car toutes les tendances sont vouées à s’inverser, un jour ou l’autre.

Cependant, investir en suivant la tendance n’est pas une méthode magique.

Ainsi, un portefeuille de suivi de tendance se trouvera parfois investi pendant certaines baisses, ou bien hors du marché pendant certaines hausses (il manquera donc plusieurs phases de hausse).

L’idée n’est pas de chercher à avoir raison en étant parfaitement positionné 100% du temps, mais d’avoir plus de fois raison que tort, et d’avoir raison avec plus de force que lorsqu’on a tort.

Simplement, l’objectif du suivi de tendance est de profiter de l’essentiel des phases de hausse, et d’éviter la majeure partie des plus fortes baisses. C’est ce qui permet de limiter la volatilité.

Comment investir dans le Bitcoin en suivant la tendance ?

Le momentum est, comme nous l’avons vu, un avantage statistique : un actif en phase de hausse a plus de chance de poursuivre sa hausse à court et moyen terme.

Les cryptomonnaies, comme d’autres actifs cotés sur les marchés, ont une évolution cyclique.
Cependant, tous les actifs n’évoluent pas au même rythme : leurs cycles n’ont pas la même durée. Leur volatilité est également différente. Il n’existe donc pas de momentum universel, qui fonctionnerait à l’identique pour tous les actifs.

Par exemple, les cryptomonnaies évoluent selon des cycles bien plus courts que les actions individuelles, qui elles-mêmes évoluent plus rapidement que les indices boursiers (qui sont des grands paniers d’actions), ou que l’or.

Ainsi, le momentum doit être observé sur une période qui tient compte du cycle des actifs. Le momentum pourra être particulièrement efficace sur une certaine période temporelle, mais contre-productif sur une période temporelle différente.

Par exemple, suivre la tendance haussière sur un indice comme le S&P 500 en observant son momentum (sa progression en pourcentage) sur 12 mois est pertinent. Par contre, il serait contre-productif d’investir dans cet indice en suivant sa tendance sur deux ou trois mois seulement, car un indice n’évolue pas selon des cycles aussi rapides.

Concernant le Bitcoin, c’est l’inverse : les momentums sur plusieurs mois sont contre-productifs, car la cryptomonnaie peut changer de tendance bien plus rapidement :

Comment investir dans le Bitcoin en limitant la volatilité ? 103

On remarque que c’est en observant la tendance sur une période relativement courte (le momentum sur 3 semaines) que l’on peut suivre la tendance avec le plus d’efficacité : la volatilité de notre investissement diminue, et le rendement obtenu est plus élevé.

En revanche, le momentum sur 12 mois est contre-productif, car la période considérée est tout simplement trop longue, et inadaptée aux cycles rapides d’évolution du Bitcoin.

Le momentum sur 3 semaines a non seulement permis d’obtenir un meilleur rendement, une moindre volatilité, mais il a également permis de réduire l’impact des plus fortes périodes de baisse :

Comment investir dans le Bitcoin en limitant la volatilité ? 104

C’est d’ailleurs la capacité de l’investissement dans la tendance à amoindrir les plus forts mouvements baissiers qui permet mécaniquement d’obtenir une meilleure performance.

En considérant un investissement en suivant la tendance du Bitcoin sur 3 semaines, depuis fin 2010, on obtient le graphique suivant :

Comment investir dans le Bitcoin en limitant la volatilité ? 105

Ne vous laissez pas avoir par l’écart qui ne parait pas si impressionnant que ça entre les deux courbes (le graphique est à l’échelle logarithmique !). Ainsi :

  • 100 € investis dans le Bitcoin se sont transformés en 4,6 M€ en 10 ans.
  • 100 € investis dans le Bitcoin en suivant sa tendance sur 3 semaines se sont transformés en 50,4 M€, soit près de 11 fois plus, et avec une moindre volatilité (je n’ai pas inclus les frais de transaction pour les achats de Bitcoin).

D’un point de vue pratique, comment investir en suivant la tendance (sur 3 semaines dans notre exemple) ?

  • Si le Bitcoin a progressé depuis 3 semaines (son momentum est positif), notre portefeuille est investi en bitcoins.
  • Si le cours du Bitcoin a baissé depuis 3 semaines (son momentum est négatif), notre portefeuille reste cash (non investi).

L’investissement dans la tendance : pourquoi ça marche ?

Qu’est-ce qui peut expliquer qu’à court terme, les tendances ont plus de chance de perdurer que de se retourner (ce qui nous permet de les suivre jusqu’à leur retournement) ?

Sans prétendre tout expliquer, la psychologie des investisseurs joue un rôle important dans ce phénomène : inconsciemment, nous avons plus tendance à vouloir investir dans un actif en hausse que dans un actif en baisse.

La psychologie des investisseurs, portée par leur cupidité, amplifie les cycles. Lorsqu’un actif est un hausse, la cupidité des intervenants (qui vont acheter massivement) va donner encore plus de force à cette hausse.

Lorsque la tendance se retourne, la cupidité se transforme en peur. D’acheteurs, les intervenants deviennent massivement vendeurs, et la chute des cours est amplifiée par leur état émotionnel.

D’ailleurs, l’impact émotionnel d’une perte est quatre fois plus fort que l’impact d’un gain équivalent. C’est pourquoi les baisses sont souvent bien plus violentes et rapides que les hausses (qui sont souvent plus progressives).

La psychologie des investisseurs est donc un carburant qui nourrit les tendances, les amplifie et leur permet de durer un certain temps.

L’investissement dans la tendance fonctionnera-t-il à long terme pour le Bitcoin ?

Comme pour toute stratégie d’investissement, nous pouvons seulement nous baser sur le passé, face à un avenir inconnu.

Or, qui nous dit que ce qui a fonctionné par le passé fonctionnera encore pour les prochaines années et décennies ?

Rien, dans l’absolu. Par contre, nous avons quelques certitudes. L’investissement dans la tendance fonctionne depuis longtemps (rappelez-vous, il est étudié et observé depuis deux siècles), malgré les évolutions économiques et sociétales. Et il fonctionne sur des actifs très différents.

Comme nous l’avons vu, les tendances sont en partie façonnées par la psychologie des investisseurs. Elles les poussent à acheter ce qui monte, et à vendre ce qui baisse.

Tant que les cycles des actifs cotés et des cryptomonnaies seront influencés et amplifiés par des phénomènes psychologiques et émotionnels, il existera des tendances qui dureront suffisamment longtemps pour pouvoir être exploitées.

Ainsi, il suffit d’observer les dernières bulles spéculatives (immobilier, valeurs technologiques, cryptomonnaies…) pour se rendre compte que la psychologie de l’investisseur n’a pas évolué depuis la Tulipomanie, il y a quatre siècles.

En revanche, si l’investissement dans la tendance a encore très probablement de beaux jours devant lui, les actifs évoluent et se transforment.

Concernant le Bitcoin, son encours de plus en plus important fait que sa volatilité est plus faible aujourd’hui qu’il y a 10 ans.

Par conséquent, il est tout à fait possible que d’ici quelques années, suivre sa tendance en étudiant son momentum sur 3 semaines soit moins pertinent qu’aujourd’hui (il faudra alors guetter les éventuels changements dans la durée de ses cycles d’évolution).

Ainsi, il peut être judicieux de combiner plusieurs manières d’investir, ne serait-ce que pour compenser les phases durant lesquelles le suivi de tendance sera moins efficace.
Par exemple, vous pouvez très bien avoir :

  • Une partie de votre portefeuille investi en buy-and-hold (achat et conservation dans une optique long terme), en utilisant le Dollar Cost Averaging pour lisser votre investissement dans le temps.
  • Le reste de votre portefeuille consacré au suivi de tendance : un portefeuille investi lors des phases de hausse du Bitcoin, et en cash lors des phases de baisse.

Conclusion

La volatilité fait souvent peur aux investisseurs. L’erreur est alors de se dire que l’on saura rester serein dans la tempête (les phases de forte volatilité), car nos investissements reposeront alors uniquement sur notre résistance émotionnelle.

En appliquant une méthode d’investissement qui tire efficacement partie de la volatilité (le DCA ou le suivi de tendance), nous savons toujours quoi faire, peu importe l’évolution des cours.

Nos émotions ont alors bien moins de prise sur nos décisions d’investissement, et nous améliorons nos chances d’obtenir de meilleurs résultats, sur le long terme.

Avertissement : cet article ne reflète pas nécessairement l’opinion de Cryptonews et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici le livre parfait: “Investir dans Bitcoin".

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles