Contre l’inflation, l’Argentine se tourne vers le Bitcoin

Matthieu Dumas
| 3 min read

L’Argentine se tourne vers le Bitcoin alors que le pays connait une inflation record de 276%. À titre d’exemple, l’inflation des prix en France cette année est de 2,46%. Face à cette montée vertigineuse, les Argentins cherchent des solutions pour protéger leur épargne. Avant, ils se tournaient vers le dollar américain comme valeur refuge. Mais les temps changent, et aujourd’hui, c’est le Bitcoin qui attire les foules, d’après un rapport de Bloomberg.

Dollar ou Bitcoin ?


C’est la plateforme d’échange Lemon, leader dans le pays qui en témoigne : les achats de Bitcoin ont explosé, atteignant un pic inédit depuis 20 mois. Lemon a déclaré avoir enregistré près de 35 000 transactions en Bitcoin en une seule semaine à la mi-mars.

Et ce phénomène n’est pas isolé à une seule plateforme. D’autres plateformes de la région, comme Ripio et Belo, confirment cette frénésie autour du Bitcoin.

Manuel Beaudroit, PDG du wallet Belo, déclare à Bloomberg avoir observé « une augmentation importante » du nombre de transactions en Bitcoin et Ether, avec des volumes multipliés par dix en 2024 par rapport à l’année précédente.

Il note également une évolution dans le comportement des utilisateurs, qui ont tendance à délaisser les stablecoins, jusqu’alors très populaire dans le pays, au profit du Bitcoin, dont la récente montée attire de nouveaux investisseurs.

Le rôle du gouvernement et l’avenir des cryptomonnaies


Alors que le peso argentin continue de perdre de sa valeur face au dollar, le Bitcoin, lui, a vu sa valeur augmenter de près de 60% durant la même période.

Cela a donc poussé de plus en plus d’Argentins à voir dans le Bitcoin une alternative sérieuse pour préserver la valeur de leur épargne.

Le nouveau président Javier Milei, autoproclamé « anarcho-capitaliste », est connu aussi bien pour ses positions pro-crypto que pour ses positions anti-dollar et anti banque centrale :

« Nous devons comprendre que la banque centrale est une arnaque. Ce que représente le Bitcoin, c’est le retour de l’argent à son créateur d’origine, le secteur privé. » Source.

Il a récemment changé de manière drastique les politiques économiques du pays : fini l’impression de pesos, le gouvernement argentin va stacker du dollar.

En décembre 2023, Milei avait introduit des incitations fiscales pour encourager la déclaration des actifs en cryptomonnaies.

Cette mesure avait non seulement renforcé la confiance des investisseurs argentins dans les cryptos, mais a aussi légitimé l’usage du Bitcoin comme alternative d’investissement viable.

De plus, toujours selon Bloomberg, ces annonces ont eu un effet surprenant : sur les marchés locaux « non-officiels », le peso argentin est devenu un peu plus fort que le dollar américain.

Un tournant pour l’économie argentine


Cette ruée vers le Bitcoin dans un contexte d’inflation record en Argentine signale un changement majeur dans la stratégie financière du pays. Fini le dollar, place au Bitcoin.

Alors que le pays traverse des périodes d’incertitude économique, cela nous montre qu’il est possible de trouver des alternatives innovantes pour protéger son épargne.

Le soutien du gouvernement à l’investissement en cryptomonnaies, combiné à la prise de conscience croissante de leur potentiel en tant qu’instruments de préservation de la richesse, pourrait bien marquer le début d’une nouvelle ère pour l’économie argentine.


Sources : Bloomberg, Lemon (X), CoinDesk


Sur le même sujet :