Qu’est-ce que la crypto NEAR Protocol qui vient d’intégrer le top 20 mondial ?

C’est ce que l’on pourrait appeler un « coup en douce » ! La crypto NEAR Protocol vient d’intégrer le top 20 mondial en toute discrétion ! Il faut dire que NEAR Protocol a eu un excellent Noël 2021 ! En effet, le cours de la crypto est sur une dynamique très importante depuis la fin d’année 2021. A l’heure actuelle, du fait de sa capitalisation de 11,8 milliards de dollars, NEAR Protocol est désormais la 16ème crypto mondiale. Découvrez les grands principes de la crypto NEAR Protocol.

Source : Adobe / velirina

​Crypto NEAR Protocol, c’est quoi ?

L’écosystème NEAR Protocol est en cours de structuration mais possède déjà de véritables atouts stratégiques.

​Les personnes à l’origine du projet NEAR Protocol

La crypto NEAR Protocol est listée sur Coinmarketcap depuis novembre 2020. Son créateur est Erick Trautman, un entrepreneur connu pour avoir travaillé à Wall Street. Alex Skidanov, ancien software developper chez Microsoft et Illia Polosukhin, ancien engineering manager chez Google, ont également participé à la création du NEAR Protocol. 

Autant dire que NEAR Protocol repose sur une base plus que robuste ! Depuis ses débuts, la start-up a d’ailleurs réussi à collecter plus de 65,9 millions de dollars grâce à des levées de fonds classiques. Très récemment, la fondation NEAR a annoncé le 13 janvier 2022 avoir levé 150 millions d’euros pour accélérer « l’adoption massive du web 3.0 ».

​Qu’est-ce que NEAR Protocol ?

NEAR Protocol est une blockchain de troisième génération qui est spécialisée dans le développement des applications décentralisées (ou Dapps). Dans sa philosophie, NEAR Protocol ressemble donc beaucoup au réseau Ethereum, Solana, Cardano, Fantom, etc. Dans la pratique, son écosystème n’est pas encore aussi développé. La blockchain utilise le protocole de consensus de la DPoS (Delegated Proof-Of-Stake) et atteint la neutralité carbone.

La blockchain NEAR Protocol possède deux avantages majeurs qui devraient favoriser son développement et son adoption :

  • Une création d’application très facile. Comme le souligne son site internet, il suffit de « 5 minutes » pour créer une application sur NEAR Protocol.
  • Une compatibilité avec Ethereum. Les applications développées avec Ethereum sont compatibles sur NEAR Protocol grâce à son smart contract appelé Aurora. Il s’agit d’un argument de poids qui devrait séduire les personnes lassées de la blockchain Ethereum du fait de ses frais et de sa faible scalabilité.

Pour favoriser l’adoption de la blockchain, NEAR Protocol a annoncé en octobre 2021 avoir créé un fonds de 800 millions de dollars pour financer le développement de projets. NEAR Protocol va également organiser sous peu un NEAR Bootcamp. Les inscriptions sur Twitter étaient ouvertes jusqu’au 9 janvier 2022.

Source : Adobe / FellowNeko

​Le Sharding pour propulser NEAR Protocol

La principale caractéristique à connaître concernant le NEAR Protocol est son Nightshade Sharding. Le Sharding est une « technique » également en cours de développement du côté de l’Ethereum 2.0 notamment. Mais qu’est-ce que le Sharding ?

​Les 3 critères clés pour une blockchain

Avant d’évoquer le Sharding en lui-même, il est utile revenir sur LE mantra en matière de construction de blockchain. En effet, une blockchain doit pouvoir satisfaire les trois critères suivants :

  • Sécurité ;
  • Scalabilité ;
  • Décentralisation.

Si c’est vrai sur le papier, la réalité est toute autre ! En effet, à l’heure actuelle, les blockchains ne peuvent pas travailler de façon égale sur ces 3 critères. Autrement dit, elles doivent choisir quel critère prioriser

Par exemple, la blockchain Solana a, elle, fait le choix de la scalabilité au détriment quelque peu de sa décentralisation et sa sécurité, ce qui a conduit le réseau à connaître quelques attaques récemment. A l’inverse, Ethereum a plutôt favorisé au départ sa décentralisation et sa sécurité et se retrouve désormais face à un problème majeur de scalabilité. Avec le sharding, ces antagonismes sont résolus !

​Le Sharding, c’est quoi ?

Le principe du sharding nous vient des bases de données. En français, « sharding » signifie « éclatement ». Avec cette traduction à l’esprit, il est plus facile de comprendre la philosophie du sharding. Concrètement, le sharding consiste à sous-diviser une blockchain en plusieurs blockchains. Chacune de ces « sous-blockchains » sont indépendantes dans le sens où elles possèdent chacunes leur propres nœuds et validateurs.

Le sharding permet donc d’améliorer les trois critères cités ci-dessus de la manière suivante :

  • Sécurité. A première vue, on pourrait penser que le shading n’est pas très sûr puisqu’il suffit qu’un hacker corrompe simplement certains nœuds pour prendre possession de tout le shard. Pour éviter cela, l’idée développée par Vitalik Buterin sur Ethereum 2.0 est, pour chaque validation, d’attribuer aléatoirement les nœuds sur un shard puis de les réassigner ailleurs une fois le travail terminé.
  • Scalabilité. Chaque nœud ne possède que la « sous-blockchain » à laquelle il appartient et a donc moins d’information à gérer.
  • Décentralisation. Toutes les informations contenues dans un « shard » peuvent également être partagées à tous les nœuds de la blockchain.

Avec le sharding, NEAR Protocol envisage à terme une scalabilité de 100 000 transactions par seconde. L’implémentation complète du sharding sur la blockchain NEAR Protocol est prévue d’ici la fin 2022.

​Le cours du token NEAR Protocol

Pour son fonctionnement et financement, l’écosystème utilise le token natif NEAR. Ce jeton accorde des droits de gouvernance à ses utilisateurs. De plus, il est possible d’en faire du staking afin de toucher des revenus.

A l’heure actuelle, le cours du token NEAR est d'environ 19 $. Il reste sur d’excellentes performances telles que :

  • + 23 % sur les 7 derniers jours ;
  • + 87 % sur les 30 derniers jours ;
  • + 63 % sur les 60 derniers jours ;

Autant dire que le token NEAR est sur une excellente dynamique. Pour certains, cette dynamique est quelque peu précoce et conduit à la surévaluation du token étant donné que son écosystème en est encore à ses débuts. Pour d’autres, ce n’est que le début d’une grande aventure compte tenu des nombreux développements dans les cartons de NEAR Protocol pour 2022.

Alors, faut-il acheter des coins NEAR ? Maintenant que vous connaissez mieux la blockchain NEAR Protocol et son token NEAR, faites votre choix !

 

Avertissement: Cet article est un contenu promotionnel et ne constitue pas un conseil à l’investissement. Faites vos propres recherches et n'investissez que l'argent que vous pouvez vous permettre de perdre.

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115