Les dossiers FTX révèlent des paiements à Shaq, Naomi Osaka, David Ortiz et plus

Benoit de Jessey
| 3 min read

Les récentes divulgations judiciaires de FTX, la plateforme d’échange de cryptomonnaies déchue, ont mis en lumière des paiements substantiels effectués à des célébrités sportives, des équipes et des organisations diverses.Ces révélations suscitent des questions non seulement sur les pratiques commerciales de FTX mais aussi sur les implications pour les bénéficiaires de ces paiements.

Les paiements en question

Les sommes engagées par FTX dans ces accords de parrainage sont loin d’être négligeables. Par exemple, Shaquille O’Neal aurait reçu environ 750 000 dollars, tandis que Naomi Osaka aurait bénéficié de plus de 300 000 dollars. Des équipes sportives comme les Golden State Warriors et le Miami Heat ont également reçu des paiements considérables, s’élevant respectivement à près de 420 000 dollars et plus de 250 000 dollars.

Ces paiements ont souvent été classés comme des « prépaiements liés à divers accords publicitaires et de parrainage ». Cela suggère une complexité dans la nature des transactions, qui vont au-delà de simples paiements pour services rendus. Certains de ces paiements étaient également classés comme des dépôts de garantie, des honoraires de rétention et d’autres formes de transactions financières

Tentatives de récupération des fonds

FTX n’est pas resté inactif face à cette situation financière complexe. La plateforme explore activement les moyens de récupérer ces fonds, notamment en engageant des conseillers financiers pour examiner les transactions. Le but est de déterminer si ces paiements peuvent être annulés ou récupérés en vertu des lois sur la faillite.

La tentative de récupération de ces fonds par FTX est une démarche délicate, car elle implique une totale compréhension et une étude approfondie des nombreux textes juridique des lois sur la faillite. Le Chapitre 11, en particulier, offre une certaine marge de manœuvre pour annuler des transactions financières antérieures, mais cela dépend de nombreux facteurs, y compris la nature des paiements et le moment où ils ont été effectués. 

Quels enjeux pour les célébrités impliquées ?

Les célébrités impliquées ne sont pas à l’abri de répercussions légales. Des actions en justice collectives ont été intentées contre plusieurs d’entre elles, accusant ces figures publiques de promouvoir une plateforme qui aurait vendu des titres non enregistrés. Ces poursuites posent des questions sérieuses sur la responsabilité éthique et légale des célébrités dans la promotion de plateformes de cryptomonnaies.

L’affaire FTX soulève des questions éthiques complexes qui vont au-delà des implications légales. Les célébrités et les organisations sportives doivent réfléchir aux conséquences morales de leurs accords de parrainage, surtout lorsque ces derniers sont liés à des entreprises dans des domaines aussi volatils et réglementés que la cryptomonnaie. Le risque de réputation est élevé, et les célébrités doivent peser soigneusement les avantages et les inconvénients avant de s’engager dans de tels accords. 

Les révélations sur les paiements de FTX à des célébrités et des organisations sportives mettent en lumière les pratiques parfois douteuses de parrainage dans l’industrie de la cryptomonnaie. Elles soulèvent des questions importantes sur l’éthique et la responsabilité, tant pour les entreprises que pour les célébrités qui les endossent. Alors que les actions en justice se multiplient et que les tentatives de récupération de fonds se poursuivent, l’affaire FTX pourrait bien servir de cas d’école pour l’industrie, incitant à une réflexion plus profonde sur les pratiques commerciales dans ce domaine en perpétuelle expansion.

Source : Court Filling/Kroll