Accueil Actualités

L'Union européenne pourrait resserrer le contrôle sur les ICO

Par Fredrik Vold
L'Union européenne pourrait resserrer le contrôle sur les ICO 101
Source: iStock/ericsphotography

Alors que les régulateurs financiers de l'Union européenne (UE) s'inquiètent du fait que leur approche non interventionniste sur les ICO ne fonctionne pas, les régulateurs européens et nationaux se tournent désormais quant à eux vers une approche opposée en évaluant les ICO au “cas par cas”.

Selon Reuters, Steven Maijoor, président de L'Autorité européenne des marchés financiers aurait déclaré s’intéresser à la manière dont les ICO affectent la concurrence dans “le secteur des levées de fonds au sens large”, et qu'il l'examinerait désormais individuellement les ICO pour comprendre comment ces ventes de jetons pourraient être intégrées au cadre réglementaire existant.

Dans le même temps, Andrea Enria, président de l'Autorité bancaire européenne, aurait déclaré aux législateurs de l'UE que l’approche “laisser faire” que l'autorité avait précédemment eu à l'égard des ICO "ne fonctionnait pas comme prévu", ajoutant “qu’une réglementation au niveau européen pourrait être justifiée”. "Les avertissements aux consommateurs ne semblent pas être suffisamment efficaces pour sensibiliser les consommateurs à l’absence de “filet de sécurité” pour ces investissements", a averti le régulateur.

En septembre, un groupe de réflexion économique belge, Bruegel, qui conseille les gouvernements sur des questions de réglementation, a suggéré que les autorités financières fassent en sorte que les sociétés européennes répondent à certains critères si elles doivent émettre des ICO. On estime que les financements ICO provenant de l'UE représentent actuellement 30% du marché mondial.

Malgré le marché actuellement morose des ICO, les régulateurs européens semblent croire qu'une réglementation plus poussée est nécessaire pour freiner la spéculation dans cette nouvelle classe d'actifs. Cependant, la réglementation des cryptos est une tâche très complexe, certains doutant même qu’elles puissent être réglementées. L’un des principaux problèmes est l’absence de définitions claires. Par ailleurs, la tokenisation des actifs, la concurrence entre les pays et des approches réglementaires différentes rendent la situation encore plus difficile.

L'Union européenne pourrait resserrer le contrôle sur les ICO 102

Le représentant lituanien au Parlement européen et bailleur de fonds de Cryptonews.com, Antanas Guoga, a récemment déclaré que les hommes politiques devront "accepter" le fait qu'ils n'auront peut-être pas "grand chose à dire" sur le développement des cryptomonnaies.

Plus tôt ce mois-ci, le Parlement européen a voté en faveur d'une résolution sur les technologies des registres distribués intitulée "Construire la confiance avec la désintermédiation", qui appelle à "une réglementation progressive et favorable à l'innovation".

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles