FTX a accumulé 19,6 millions de dollars d’honoraires de conseillers juridiques et financiers en seulement 51 jours

Sam Cooling
| 2 min read

Des documents judiciaires ont révélé les coûts exorbitants de l’affaire de la faillite de FTX. Jusqu’à présent, les conseillers de FTX en matière de faillite, de droit et de finances ont facturé à l’entreprise plus de 19,6 millions de dollars pour des services rendus en 2022.

L’ampleur de ce cirque juridique ne peut être sous-estimée. L’équipe de défense compte 151 membres du personnel. Cela comprend des avocats, des comptables et des conseillers stratégiques.

Le travail effectué immédiatement après l’effondrement de FTX a donné lieu à une facturation de 10 millions de dollars à la fin du mois de novembre.

Le cabinet Sullivan & Cromwell a constitué la plus grosse part de la facture juridique en cours. Le cabinet a facturé la somme énorme de 6,28 millions de dollars pour ses 6 500 heures de travail entre le 12 et le 30 novembre. Il faut relever que la moitié de cette facture a servi à payer le travail des associés principaux du cabinet qui pratiquent des tarifs extrêmes.

La sortie la plus importante est une facture de 40 000 dollars pour une journée de représentation lors de la première audience de faillite de FTX.

Quinn Emanuel a facturé 1,5 million de dollars à FTX après avoir déployé 12 avocats sur l’affaire, à raison de 17 000 dollars par jour.

Les frais juridiques reflètent la complexité de l’affaire FTX

L’énorme facture juridique est liée à l’immense complexité de l’affaire. Il s’agit d’un énorme réseau de 100 entités à traiter au niveau transactionnel en ce qui concerne la conformité comptable.

En effet, le conseil Alvarez et Marsal a vu 7925 heures investies dans l’affaire. Il s’agit principalement d’un travail d’exploration de la blockchain pour suivre les traces de l’argent. Mais il a aussi procédé aux entretiens avec des personnages clés de l’affaire, comme Caroline Ellison (Alameda Research). Une facture de 6,28 millions de dollars a été établie.

Les factures juridiques vertigineuses ne sont pas rares dans les cas de faillite d’entreprise. La saga de la faillite de Lehman Brothers a coûté la somme sensationnelle de 2,56 milliards de dollars.

Pourtant, ces relevés d’honoraires montrent la frénésie qui s’est emparée de l’affaire. Après tout, il s’agit d’une saga visant à restituer des fonds aux créanciers, et non à presser tout le jus du citron.

Cela ne semble pas inquiéter le juge des faillites John Dorsey. Le juge envisage actuellement la nomination d’un examinateur indépendant dans l’affaire. Cela vaudrait un coût supplémentaire de 100 millions de dollars, selon Sam Bankman-Fried.

La saga FTX continue.