. 3 min read

Genesis va abandonner tous ses services de trading crypto

Genesis, filiale du Digital Currency Group (DCG), a annoncé l’arrêt imminent de ses services de trading de crypto-monnaies. Cette décision, qui prend effet le 21 septembre 2023, marque un tournant significatif pour l’entreprise autrefois considérée comme un acteur majeur dans le domaine du trading de crypto-actifs.

Contexte et chronologie

Depuis sa fondation en 2013, Genesis a été une force motrice dans le secteur du trading de crypto-monnaies. L’entreprise a géré un volume de transactions de 116,5 milliards de dollars en spot trading et s’est distinguée comme l’un des principaux desks institutionnels de dérivés. Son rapport du troisième trimestre de l’année dernière indiquait un volume de trading de dérivés de 18,7 milliards de dollars, soulignant ainsi son influence sur le marché.

En novembre 2022, Genesis a suspendu les retraits, citant une « instabilité du marché sans précédent ». 

Ce fut le premier signe d’alerte que tout n’allait pas bien au sein de l’entreprise. En janvier 2023, Genesis Global Holdco, une entité affiliée, a déposé une demande de mise en faillite

Raisons et conséquences

La décision de Genesis de cesser ses activités de trading a été présentée comme « volontaire et pour des raisons commerciales ». Cependant, cette décision ne peut être dissociée d’une série de revers qui ont frappé l’entreprise. Parmi ces revers, on compte des problèmes juridiques, notamment des accusations de la Securities and Exchange Commission (SEC) pour avoir offert des titres non enregistrés. De plus, la faillite déclarée en janvier 2023 a sans doute contribué à éroder la confiance des investisseurs et des clients. 

« Genesis a décidé de cesser d’offrir des services de trading d’actifs numériques au comptant et dérivés par l’intermédiaire de GGC International, Ltd. (GGCI). Cette décision a été prise volontairement et pour des raisons commerciales. Avec cette résiliation des services de GGCI, Genesis n’offre plus de services de trading par le biais d’aucune de ses entités commerciales. »

Porte-parole Genesis 

L’impact de cette décision sur le marché des crypto-monnaies est encore incertain, mais il est indéniable qu’elle crée un vide. Genesis était un acteur majeur, et son retrait du marché pourrait entraîner une redistribution des parts de marché, voire une réévaluation des risques associés au trading de crypto-monnaies. Pour les clients et les créanciers de Genesis, l’arrêt des services de trading soulève des questions urgentes sur le remboursement des fonds et la liquidation des positions ouvertes.

Implications juridiques et réglementaires

Genesis a été confrontée à des défis juridiques et réglementaires, notamment des accusations de la Securities and Exchange Commission (SEC) pour avoir offert des titres non enregistrés via le programme Gemini Earn. Ces complications ont sans doute joué un rôle dans la décision de l’entreprise de cesser ses activités de trading.

Réaction du marché

La nouvelle de l’arrêt des services de trading de Genesis a suscité des réactions mitigées. Alors que certains investisseurs et clients se montrent compréhensifs, d’autres expriment leur mécontentement, notamment en ce qui concerne le remboursement des créanciers. En août, un « accord de principe » a été annoncé, permettant aux créanciers de récupérer la majorité de leurs fonds. Cependant, cet accord a été qualifié d’ « insuffisant » par les créanciers, l’entreprise devant environ 3,5 milliards de dollars à ses 50 principaux créanciers.

L’annonce de l’arrêt des services de trading de crypto-monnaies par Genesis constitue un événement marquant dans le secteur. Entre les défis réglementaires et les problèmes financiers, l’entreprise a choisi de mettre un terme à une activité autrefois florissante. Cette décision soulève des questions sur l’avenir de Genesis et sert de rappel des risques et des incertitudes qui pèsent sur le marché des crypto-monnaies.

Source: Porte-parole