Accueil Actualités

L’exchange piraté Zaif reprend le trading de BCH

Par Tim Alper
L’exchange piraté Zaif reprend le trading de BCH 101
Source: iStock/yongyuan

L’exchange japonais Zaif - victime d’un piratage de 63 millions de dollars US - a repris le trading de Bitcoin Cash, l’une des cryptomonnaies que les hackers ont volée en septembre dernier.

Zaif a suspendu ses opérations après l'attaque et a ensuite fait l'objet d'une prise de contrôle par Fisco, également l’opérateur de FCCE, un exchange approuvé par la Financial Service Agency. La bourse avait prévu de reprendre ses activités en Bitcoin Cash, Monacoin et d’ouvrir de nouveaux comptes le mois dernier.

Selon un communiqué de presse officiel, Zaif affirme que les transactions en Bitcoin Cash utiliseront une nouvelle adresse et a averti les utilisateurs de s'assurer qu'ils n'utilisaient pas l'adresse précédente par erreur. L’exchange a également déclaré que, dans la mesure où Zaif stockerait les cryptomonnaies hors ligne (vraisemblablement une référence à l'utilisation de portefeuilles froids plutôt que de portefeuilles à chaud pour les fonds des clients), "les transactions pourraient prendre un certain temps."

La société a également déclaré qu’elle reporterait son intégration à la bourse FCCE - et qu’elle n’avait pas encore repris le trading de Monacoin ni accepté les demandes de nouveaux comptes.

Entre-temps, un autre échange crypto piraté, basé en Nouvelle-Zélande Cryptopia, a annoncé aujourd’hui avoir "sécurisé" 35% des cryptos sur son échange vers de nouveaux portefeuilles", alors qu'ils se préparent à rouvrir complètement.

Selon le média Nikkei, Stock Point est une autre société japonaise à entrer dans le secteur des cryptodevises. Cette société permet aux utilisateurs d’accumuler des points en payant les biens et services des entreprises partenaires. La valeur de ces points est liée au marché boursier et les points peuvent être échangés contre des actions individuelles réelles dans des sociétés populaires. Le journal indique que la société a maintenant ajouté Bitcoin (BTC) à ses offres et permettra vraisemblablement aux utilisateurs d'échanger des points contre des BTC.

Remixpoint, un autre opérateur de système de points, est propriétaire de l’échange BitPoint sous licence de la FSA.

Par ailleurs, le géant du commerce électronique Rakuten, qui gère son propre programme de fidélisation basé sur des points, a parlé de la création de son programme Super Points. L’année dernière, le PDG de la société a déclaré selon ZDNet au Mobile World Congress: "Imaginez si nous convertissions [des Super Points] en cryptomonnaies." Le projet de cryptomonnaies de la société, Rakuten Coin, est également en cours de réalisation.

Le mois dernier, il a été largement rapporté que Rakuten était sur le point de commencer des opérations de crypto-paiement, et la société a également fait des appels pour que la FSA clarifie les nouveaux règlements proposés en matière de cryptomonnaie.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles